Jeunes conducteurs : comment s'assurer moins cher ?

Des astuces pour payer moins cher son assurance jeune conducteur

--- Le ---

Lorsque l'on est un jeune conducteur, il faut parfois payer son assurance auto très cher. Mais des astuces existent pour faire baisser la facture.

Jeunes conducteurs : comment s'assurer moins cher ?
© iStock - AlexRaths ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Durant les trois premières années qui suivent l'obtention du permis de conduire, les assurances jeunes conducteurs sont très chères. Les assureurs considèrent ces nouveaux chauffeurs comme des personnes à hauts risques et les majorations sont importantes.

La majoration maximale est de 100 % ce qui revient à payer le double d'une assurance à tarif normal. La deuxième année, cette majoration passe à 50 % puis à 25 mais seulement s'il n'y a pas eu d'accident durant cette période.

Les bienfaits de la loi Hamon

Première chose à noter : il est aujourd'hui beaucoup plus facile de résilier son assurance avec la loi Hamon. Applicable depuis le 1er janvier 2015, celle-ci permet la résiliation de son assurance auto à tout moment et sans motif (il faut tout de même justifier d'un an d'engagement). Changer d'assurance et faire jouer la concurrence est l'un des meilleurs moyens de bénéficier des meilleurs tarifs, que l'on soit jeune conducteur ou non.

Pour payer moins cher, il existe des solutions

A côté de ça, l'une des meilleures solutions pour bénéficier de tarifs avantageux lorsque l'on est un jeune conducteur est de suivre l'apprentissage anticipé à la conduite. Dans ce cas, presque toutes les compagnies d'assurance accordent des réductions et la surprime n'est plus que de 50 % la première et de 25 la deuxième.

Une autre solution est de participer aux stages organisés par les assureurs. Ils permettent d'acquérir une bonne expérience de conduite et aboutissent parfois à la suppression totale de la majoration. Ces stages sont payants mais l'assureur en prend une bonne partie à sa charge.

Attention aux voitures rouges !

Si le jeune conducteur n'a pas l'utilité d'une voiture à temps plein, il peut s'assurer comme conducteur secondaire sur le véhicule d'un proche pendant un ou deux ans. Son compteur d'ancienneté va tourner et la majoration sur le contrat principal n'est pas forcément excessive.

Si le conducteur novice doit avoir son propre véhicule, il doit choisir une voiture de plus de cinq ans et de moins de 90 chevaux.
Dernier détail moins anodin qu'il n'y paraît : il faut savoir qu'une voiture grise est moins chère à assurer qu'une voiture rouge !

Enfin, la meilleure solution pour payer son assurance moins cher et trouver les meilleurs tarifs consiste à analyser les comparatifs des assurances auto les moins chères pour un jeune conducteur, comme celui-ci proposé par Le Jeune Conducteur.


Thèmes connexes : assurance economie argent
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS