Comment commencer sa carrière dans la mode ?

Ou comment savoir si une école de mode est faite pour vous

--- Le ---

La mode vous passionne ? Que vous souhaitiez devenir créateur ou vendeur de prêt-à-porter, vous avez de multiples raisons de rejoindre une école de mode.

Comment commencer sa carrière dans la mode ?
DR ©
Nicolas Orlando

Styliste, expert en mode et relooking et personal shopper [Google+]

Pour bien comprendre le monde de la mode et tous les métiers qui en découlent, il faut remonter à la source et à la base de la formation à ses professions : l'école ! Bien la choisir n'est pas évident. Peu d'établissements publics forment à ces domaines et surtout peu de groupes sont ouverts aux nouvelles technologies.

Chez Masculin.com, nous avons décidé de vous aider à trouver votre chemin parmi toutes les offres et surtout cibler les points cruciaux à retenir avant de signer votre inscription. Toute la rédaction est retournée sur les bancs de l'école Supdemod, à Lyon, rien que pour vous ! Nous en avons profité pour rencontrer Jamal Hammouch, le directeur de l'école. Voici donc tout ce que vous devez savoir sur les écoles de mode avant de vous lancer !


Pourquoi faire une école de mode ?

Dans un monde du travail où l'autodidacte commence de plus en plus à être reconnu, on peut avec raison se demander pourquoi faire une école de mode.

Certaines notions, notamment en modélisme ou en chef de produit, vous seront plus qu'utiles si vous souhaitez faire carrière dans un grand groupe de luxe ou de prêt-à-porter. On ne s'invente pas modéliste si on n'a pas des bases de patronage et moulage.

Il en va de même pour le marketing. Vous devez acquérir des réflexes et une culture mode importante. En baignant dans un univers de création et de recherche perpétuelle d'innovation et de nouveauté, vous allez aiguiser votre esprit de déduction et votre imagination dans le domaine de la communication et de la gestion de l'image d'une marque.
 
Enfin, on ne crée pas une collection "parce qu'on aime bien dessiner des vêtements". Certes, il y a des exemples de marques qui ont été montées par des gens ne sortant pas d'une école de mode. Mais si vous creusez un peu, vous verrez qu'elles ont toutes fait appel à des professionnels ayant un minimum de bagage dans ce secteur. Faire une page d'ambiance, choisir les matières et les imprimés, définir et sélectionner les silhouettes qui feront la collection... la mode est un business comme un autre !

Comment choisir son école de mode ?

Comme toute entreprise, les groupes scolaires préparant aux métiers de la mode ont une communication qui vise à vous convaincre que "vous allez devenir le meilleur dans votre domaine parce que cette école est la meilleure". C'est de bonne guerre non ? Mais voici les points à bien regarder au moment de choisir votre école.

Les partenaires professionnels sont un élément essentiel. Pourquoi ? Car si des entreprises actives dans l'univers de la mode font confiance à l'école, cela donne une notoriété et montre la confiance du monde du travail à la formation reçue dans la structure scolaire. Les professionnels ne se fient pas au nom du groupe, mais jugent sur les capacités acquises par les étudiants sortant de ces formations. Supdemod a par exemple déjà collaboré avec les Galeries Lafayette et Primark. Ce n'est pas rien !

Bien entendu, la structure des formations doit aussi avoir toute votre attention. Une école de mode qui vous propose des options qui s'éloignent du monde de la mode et du design d’intérieur est une école qui essaye de ratisser large et qui ne fait pas preuve de sérieux et de suivi des étudiants. Si on se dit "école de mode", il faut former sur les métiers de styliste, modéliste et du marketing de la mode et du design. On ne peut pas designer des immeubles sans sortir d'une école d'architecture. C'est pareil pour la mode et les vêtements.

Enfin, dites-vous bien que le prix ne fait pas tout. Le fait de payer très cher votre inscription ne veut pas dire que vous aurez une meilleure formation. Bien souvent, vous payez le prix de la communication de l'école ou la façade "so fashion" que veut se donner le groupe. Préférez les structures à taille humaine, avec un excellent suivi étudiant et proposant des cursus en formation initiale ou en alternance. Il faut vous donner le choix et non pas vous laisser abuser par une communication agressive.


La mode à l'heure du digital

Après tout cela, ce qui nous intéressait réellement chez Masculin.com, c'est comment les écoles de mode appréhendaient les nouveaux défis représentés par la montée en puissance du digital. Supdemod a bien compris ces enjeux et pris le virage de la mise en ligne de la mode. Mais là encore, quelles sont les nouveautés à prendre en compte avant de s'inscrire ?

Une école moderne doit apporter une réponse à ceux qui veulent se lancer dans les nouveaux métiers de la mode que sont le stylisme photo et la direction artistique au sein d'une entreprise web. Stylisme photo ne veut pas dire création de collection mais vente de pièces. Il faut allier vision créative et esprit commercial. Votre future école doit vous former à la vente B2B et B2C. Vous devez dépasser vos goûts personnels pour vous adapter aux envies de vos clients online.

Le marketing doit totalement se réformer pour suivre la façon dont s'informent désormais les clients avant d'acheter des vêtements (en lisant les conseils mode sur Masculin.com par exemple) et pour s'adapter aussi rapidement que possible aux évolutions de l'e-commerce et du web en général. Il faut se former aux nouvelles technologies et aux nouveaux canaux de communication. Même les boutique physiques utilisent les réseaux sociaux : ne loupez pas le train et montez à bord de l'express Digital-land !

Enfin, il reste un "métier" un peu à part dans le domaine du digital et qui essaye depuis plusieurs années de trouver sa place dans ce méga-cosmos : celui de blogueur mode.
Au coeur des réseaux de communication et de la diffusion des tendances, les blogueurs animent la mode comme jamais. Dépassé les Vogue et autres Officiel en papier glacé, la tendance est au buzz et à l'instant. Le "see now, buy now" peut largement s'appliquer à eux.

Que retenir de tout ça ?

Un nom connu, c'est bien ; une formation reconnue, c'est mieux. Le monde de la mode est en pleine évolution. Les métiers traditionnels restent présents mais doivent se moderniser et s'adapter aux exigences du digital. Votre école doit vous ressembler et répondre à votre futur projet professionnel : le choix de votre école de mode doit être voulu et pas subi. C'est sans doute la clé du succès à venir dans votre carrière.

Thèmes connexes : carriere
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS