Faraday Future FF 91 : la voiture la plus dingue de l'année ?

Une voiture électrique futuriste qui ringardise Tesla

--- Le ---

Faraday Future a épaté la galerie pour l'ouverture du CES 2017, en dévoilant sa FF 91, une voiture électrique impressionnante sur le papier.

Faraday Future FF 91 : la voiture la plus dingue de l'année ?
© Faraday Future ©

L'année 2017 vient tout juste de débuter, et pourtant, la voiture la plus prometteuse du moment vient d'être dévoilée : la FF 91 de Faraday Future. C'est au CES de Las Vegas que le constructeur américain a fini par présenter son crossover révolutionnaire, après avoir fait monter la pression en vidéo depuis de longues semaines.

Un design audacieux et des performances hallucinantes : voilà ce que promettait Faraday Future au moment de teaser son futur bolide. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on n'a pas été déçu en le découvrant à Las Vegas.

Plus de 1000 chevaux sous le capot (1050 précisément), une accélération record et une autonomie de 700 kilomètres : de quoi faire sérieusement trembler Tesla ? Sur le papier, en tout cas, oui. La firme d'Elon Musk ne peut pas rester de marbre face à cette FF 91.

Alors, à quoi elle ressemble, cette FF 91 ?

Concrètement, le crossover électrique de Faraday Future se démarque par un design audacieux : aucune poignée de porte, pas plus de rétroviseur (mais des caméras) ni de grille de calandre – tiens, comme la Tesla 3. Longue de 5,25m, la voiture joue à la fois dans la cour des monospaces, des SUV et des coupés.

Ajoutons à cela une surface vitrée qui court de l'avant à l'arrière du véhicule sans interruption et des portes antagonistes et vous comprendrez que la FF 91 n'est définitivement pas un modèle comme les autres.

Pour ce qui est de l'habitacle, Faraday Future laisse planer le doute, même si l'on sait que la console centrale sera équipée d'un écran tactile XXL et que d'autres, plus petits, devrait équiper les portes afin de régler les sièges (massants et chauffants, évidemment) et la climatisation. Et comme tout ici n'est que luxe, confort et technologie, l'espace dont bénéficieront les passagers est impressionnant. C'est simple : on a davantage l'impression d'être dans un salon roulant que dans une voiture !


Des performances ahurissantes

OK, visuellement, déjà, la FF 91 nous en a mis plein la vue. Mais le ramage se rapporte-t-il au plumage ? Qu'est-ce que ce SUV a dans le ventre ? Là encore, difficile de faire la fine bouche face aux annonces de Faraday Future.

Ainsi, c'est une batterie de 130 kWh qui prend place sous le plancher de la voiture. De quoi lui offrir une autonomie de 700km en cycle européen NEDC (là où la Renault Zoe en annonçait fièrement 400 au dernier Mondial de l'Automobile et un peu plus de 600 pour la Tesla Model S).

Dotée de 4 roues directrices, la FF 91 pourra faire galoper ses 1050 chevaux à vive allure, le passage de 0 à 96km/h (0-60mph) étant annoncé en 2,39 secondes. Oui, oui, vous avez bien lu : une accélération à couper le souffle au sens propre comme au sens figuré. D'ailleurs, aucune supercar n'a jamais fait mieux.



Faraday Future FF 91

Une voiture du futur, une vraie

La FF 91 "est le premier (spécimen) d'une nouvelle espèce". C'est en tout cas comme cela que l'a présentée Nick Sampson, le vice-président en charge de l'ingénierie, au moment de présenter le bolide au CES. En d'autres termes, le SUV de Faraday Future veut révolutionner l'automobile et proposer de l'inédit.

En plus de tout ce qui a déjà été dit ici, la FF 91 pourra donc passer en mode "voiture autonome". Une panoplie de caméras HD et radars en tout genre équipent la voiture pour lui offrir une vision globale de l'environnement dans lequel elle évolue. Un radar laser lidar rétractable et installé sur le capot – pas très beau, peut-être, mais très efficace a priori – doit permettre à la FF 91 de se faufiler partout en toute sécurité.
Un mode baptisé "driverless valet" a en outre été prévu pour faire en sorte que vous puissiez sortir de votre voiture et la laisser aller se garer toute seule. Prometteur, mais la démonstration faite au CES n'a pas été du tout convaincante.

Et puisque l'on est déjà dans le futur, comment ne pas parler de l'absence de clé pour ce SUV ? Dit comme ça, cela n'a rien d'innovant... Pourtant, la FF 91 est la première voiture à bénéficier d'une technologie de reconnaissance faciale, non seulement pour la déverouiller mais aussi pour régler automatiquement les sièges, connecter votre smartphone ou ajuster vos préférences de conduite.


Radar rétractable sur le capot de la Faraday Future FF 91

Quand peut-on espérer voir la FF 91 sur les routes ?

Futuriste, le bijou de Faraday Future l'est assurément. Pourtant, le constructeur américain avait affirmé que sa FF 91 allait entrer en production dès la fin d'année 2017, pour des premiers modèles livrés en 2018.

La réalité est peut-être moins simple puisque la firme californienne connaît de grosses difficultés financière, qui pourraient nuire au lancement de ce premier modèle. Quoi qu'il en soit, les réservations sont d'ores et déjà ouvertes aux Etats-Unis, au Canada et en Chine. 5000 dollars suffisent à pré-commander sa FF 91 dont le prix final, encore inconnu, pourrait avoisiner les 200 000 euros.

Découvrez la Galerie Photo

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS