L'évolution de la barbe résumée en 2 minutes

L'histoire de la barbe en vidéo

--- Le ---

La barbe est à la mode en 2015. Mais cela n'a pas toujours été le cas. Enfin, pas de cette façon. La preuve dans cette vidéo de la barbe à travers les âges.

L'évolution de la barbe résumée en 2 minutes
© iStock - ArthurHidden ©

Un historique au poil

La vidéo mise en ligne par le site US Buzzfeed retrace en image et avec dynamisme l'histoire du port de la barbe masculine à travers les âges, prouvant ainsi que cela suit des effets de modes successifs, au même titre que certains articles vestimentaires.

Généraux et hommes politiques dictent la tendance


Au départ, le rasage et la présentation d'un visage imberbe étaient de mise pour les hommes de type européen. Le poil était plutôt arboré par les hommes de couleur, qui constituaient le contingent principal des barbiers. La vidéo situe ce départ dans les années 1800.

Progressivement, les généraux, les soldats célèbres pour leurs faits d'armes, puis les présidents ont dicté la tendance du port de formes spécifiques de barbes et de moustaches. En 1860, des hommes comme Ambrose E. Burnside et Abraham Lincoln ont popularisés respectivement la moustache longue et fine, puis le collier de barbe seul.

Début 1900, après une période de rejet associée à l'idée que la barbe était le symbole d'une hygiène déplorable et un nid à bactéries, des messieurs comme le président des États-Unis William Howard Taft popularisèrent les bacchantes fournies avec extrémités recourbées. En 1930, la petite moustache courte en forme de poil de brosse à dent devint populaire, portée par les sympathisant d'un fascisme en vogue.

Les héros fictifs et les musiciens prennent le relais

Dans les années 1940, la moustache fine arrondie qui recouvre la lèvre supérieure d'Errol Flynn ou de Clark Gable fait fureur. La moustache brosse à dent disparait après la Seconde Guerre mondiale, trop négativement connotée. Les années 50 connurent l'apparition du bouc, très en vogue chez les jazzmen noirs.

Par la suite, les années 1970 furent celles des bacchantes fournies qui encadrent la bouche et descendent jusqu'au menton, portées par les beatniks et les bikers. Les années 1980 furent celles de la grosse moustache unique et fournie popularisée par Tom Selleck dans la série Magnum.

Depuis le début de la décennie 2010, le style métrosexuel est en vogue, avec une barbe de trois jours minimum, savamment entretenue. L'avenir dira si les choses sont toujours au poil ou non dans les années 2020...


A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS