Guide complet sur l'art du tatouage

Vous voulez vous faire tatouer ? Suivez le guide !

--- Le ---

Plus à la mode que jamais, le tatouage fleurit sur la peau de nombreux hommes… et sur des parties du corps très diverses.

Guide complet sur l'art du tatouage
© Hemera Technologies ©
Jérémy Kohlmann

Social Media Strategist | jkohlmann.fr [Google+]

Vous l’aurez certainement remarqué, le tatouage est tendance ces dernières années. Au coeur de tous les débats, sur tous les bras, il se démocratise au point que 2 personnes sur 3 sont aujourd’hui tatouées. La question que vous êtes en droit de vous poser : est-ce une tendance passagère ou un vrai mouvement de fond artistique qui se met en place ?

Nous n’avons pas la réponse parfaite, mais nous tenterons aujourd’hui de vous en apprendre un peu plus.

Histoire rapide du tatouage

Né il y a plusieurs milliers d’années déjà, le tatouage serait semble-t-il apparu par hasard, alors qu’on essayait de nettoyer une plaie ouverte ! Devenu très rapidement un signe d’appartenance religieuse ou de rang social, il s’est ensuite démocratisé très rapidement pour arriver à ce que l’on connaît aujourd’hui.
L’art du tatouage a d’ailleurs gardé une forte identité culturelle dans des pays comme le Japon ou en Polynésie. Il existe de très nombreuses ressources historiques sur le sujet, que  je vous invite à consulter si l’envie vous prenait.

On sait d’où ça vient, mais on ne sait toujours pas qui ça concerne...


Le tatouage, c’est pour qui ?

Après avoir parlé du sujet avec des puristes, des tatoueurs, des tatoués, une conclusion s’impose à nous : le tatouage est pour tout le monde, mais ne doit pas être fait n’importe comment.

Si, à la    base, celui-ci était plutôt réservé aux marins ou encore aux bandits de grand chemin, il s’est très largement démocratisé, jusqu’à devenir une mode. Toutefois, un tatouage est souvent pour la vie, et on vous déconseille de vous faire tatouer Homer Simpson sur les fesses, pendant une soirée un peu trop arrosée.

A l’époque de nos recherches sur le sujet, avec l’équipe Bw-Yw, nous avions consulté Ninnog, qui nous disait ceci : "Depuis une vingtaine d’années, le tatouage s’est démocratisé, et en se démocratisant, il s’est éloigné de l’étiquette qu’on lui a longtemps accolée. Aujourd’hui, le tatouage est accessible à tous. Même si certains pensent que le tatouage a perdu son sens, je pense que sa diffusion a permis d’enlever l’image négative qui lui a longtemps été attribuée. Il n’y a pas si longtemps, on n'aurait pas imaginé aller au bureau avec des tatouages visibles, parce qu’ils étaient associés à un certain mode de vie marginal."

Vient ensuite une question essentielle... celle du tatoueur.

Comment choisir son tatoueur ?

C’est probablement la chose la plus importante de votre projet, avec le choix de votre dessin bien entendu. Un bon tatoueur doit être professionnel, rassurant, doit vous expliquer les tenants et aboutissants de ce que vous vous apprêtez à faire et doit bien entendu être irréprochable sur l’hygiène.

Tout ce qui est tatouage sur un marché de rue asiatique : on déconseille.

Idéalement, parlez-en à des amis déjà tatoués, demandez-leur où ils sont allés, qui ils vous recommandent, vous aurez souvent de bonnes surprises de cette façon.

L’autre solution reste une recherche internet d’un tatoueur proche de chez vous, puis de regarder ses dessins, les avis sur son travail. Il est préférable de choisir un tatoueur qui a un champ d’expertise qui correspond à votre dessin.

Par exemple, évitez les traditionalistes si votre projet est une licorne rose sous le téton. D’ailleurs en parlant de motif...


🕊 Tattoos: @davelaotattoos Photo: @tylerporznak Model: @mennobengle

Une photo publiée par Tattoos Of Instagram (@tattoos_of_instagram) le 14 Nov. 2015 à 8h00 PST

Comment choisir le motif de son tatouage ?

C’est en effet un choix important, et il existe plusieurs possibilités. Vous pouvez faire le dessin vous-même, ou le faire dessiner par un ami. Cela vous permettra d’avoir quelque chose d’unique, qui correspond exactement à vos attentes. Le tatoueur devra toutefois s’adapter aux contraintes que vous lui imposez, ce qui ne facilite pas son travail.

Une autre option consiste à amener des dessins proches de votre projet à votre tatoueur, pour qu’il dessine avec vous ce que vous aurez à vie sur le corps. C’est de loin la meilleure option si vous avez un projet un peu complexe, puisque le tatoueur saura vous aiguiller au mieux. Cela représente tout de même beaucoup de travail, et certains tatoueurs n’acceptent pas de dessiner pour vous.

Le flash. Il s’agit de dessins faits à l’avance par les tatoueurs, souvent pour des conventions, et qu’ils tatoueront une ou plusieurs fois pour un prix moindre.

OK, j’ai mon dessin, je suis tatoué, et maintenant ?

Hygiène et entretien du tatouage

Les conseils sont simples à ce niveau... Pour que votre tatouage tienne bien le coup, pensez qu’au-dessous, il y a votre peau et la peau, elle s’hydrate. Avec une crème spéciale quand le tatouage est frais, puis avec un peu de crème hydratante tout simplement. Enfin, il faut logiquement éviter les expositions massives au soleil si vous avez de la couleur, sinon, elles risquent de ternir. Un peu d’écran total devrait faire l’affaire si besoin.

Avec cela, vous avez probablement toutes les cartes en main pour faire le bon choix. Toutefois, si vous souhaitez aller plus loin et en savoir encore plus, consultez notre dossier sur le tatouage et découvrez ainsi quelques conseils de tatoueurs et tatoués.

A bientôt pour de nouvelles aventures !


Guide complet sur le tatouage masculin

Thèmes connexes : tatouage
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS