Epilation définitive : lumière pulsée ou laser ?

Deux solutions pour s’épiler une bonne fois pour toutes !

Le

Si l’épilation masculine est de plus en plus prisée, chacun a sa méthode pour se débarrasser de ses poils. C’est aussi vrai pour l’épilation permanente.

Epilation définitive : lumière pulsée ou laser ?
© Jupiterimages - Pixland ©

Actuellement, sachez qu'il est tout à fait possible de faire disparaître sur le long terme vos poils disgracieux, que ce soit sur la région du torse ou de votre dos. Vous pouvez ainsi avoir recours à l'épilation semi-permanente et choisir entre deux possibilités : la lumière pulsée ou le laser. Aisselles, torse, dos, mollets ou même pubis pour l'épilation intime, tout est possible avec ces deux méthodes.

La lumière pulsée : une méthode d'épilation récente

La lumière pulsée, appelée aussi « lampe flash », est une nouvelle méthode d'épilation semi-permanente qui se pratique surtout en institut de beauté – mais aussi à domicile avec l’E-One d’E-Swin.

Lors de la séance, on passe une petite machine au-dessus de la zone à épiler (préalablement enduite de gel) qui va émettre une lumière atteignant 70°.Cette action va détruire les poils et procurer une sensation de picotement. Il faudra commencer par des séances rapprochées tous les mois et demi puis les espacer tous les 3 mois. Au bout de 2 ans, il faudra encore revenir tous les 6 mois puis enfin tous les 12 mois avec des résultats visibles dès la troisième séance. Les prix sont plus abordables par rapport au laser et vont de 25 à 250 euros la séance en fonction de la zone désirée.

L'efficacité de la lumière pulsée va dépendre de la machine utilisée et les détracteurs de cette méthode d’épilation clament que sa fiabilité n'a pas encore été prouvée sur du très long terme.

Le laser : mieux maîtrisé et mieux contrôlé ?

Le premier point fort de l'épilation laser est qu'il est pratiqué et encadré par un médecin dermatologue. Avant le démarrage du traitement, vous aurez droit à une consultation au terme de laquelle le médecin vous donnera le feu vert ou non pour commencer.

Durant les séances, un très petit faisceau lumineux rouge est passé par le professionnel sur la zone à épiler. Une très faible sensation de décharge électrique par intermittence est ressentie. Les résultats sont spectaculaires et définitifs au bout de 10 séances après lesquelles vous passerez à l'entretien. En fonction de la reprise de la pousse de vos poils, il faudra à chaque fois revenir entre 1 et 3 ans plus tard. Les prix des séances sont doublés par rapport à la lumière pulsée et varient entre 75 et 500 euros à l'unité.

La différence vient notamment du fait que la prise en charge est faite par un médecin et que cette technique d'une haute efficacité sur un très long terme a déjà fait l'objet d'études contrairement à la lumière pulsée.

Les contre-indications pour les deux méthodes

Les précautions à prendre sont similaires pour ces deux techniques d’épilation. Dans les deux cas, vous devez avoir la peau blanche et un poil noir car ce sont les zones sombres et foncées qui, à travers la peau, vont être repérées par les deux machines. Une fois ces zones ciblées, elles sont brûlées et détruites, ce qui sera le cas de votre peau si elle s'avère être bronzée ou de couleur noire.

Bien évidemment, l'effet inverse va se produire si votre poil est blanc, roux ou blond et dans ce cas-là, la machine n'agira pas du tout. Il faut en outre savoir que ces épilations définitives ne conviennent pas aux personnes atteintes de maladies du sang, aux femmes enceintes et en cas de traitement anticoagulant.

Au final, l’épilation définitive est donc une méthode valable, à condition de prendre toutes les précautions nécessaires avant de vous laisser tenter. Et en cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à un dermatologue.

A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS