Des graffitis pour rendre le street-art plus lisible

Mathieu Tremblin décode les messages secrets des tags

--- Le ---

Matthieu Tremblin est un street-artiste de talent. Parmi ses créations, le jeune Français s'est fait une spécialité : rendre les tags lisibles.

Des graffitis pour rendre le street-art plus lisible
© Matthieu Tremblin ©

Avez-vous déjà tenté, de déchiffrer des murs emplis de tags incompréhensibles ? Pas aisé d'y parvenir ! Matthieu Tremblin, artiste habitué à détourner le mobilier urbain dans de nouvelles utilisations et interprétations, a décidé de rendre la tâche plus facile aux passants curieux. Il décode des murs remplis de tags pour les rendre lisibles par tous.

Du tag au tag cloud

Il fait ainsi office de traducteur, rend hommage aux tagueurs mais crée aussi une oeuvre de street-art qui possède sa propre personnalité. Celle-ci, avec un côté design très différent de l'effet produit par les tags originels, se rapproche de manière frappante des nuages de mots-clés (tag clouds) que l'on peut trouver sur le net. Cet effet est volontairement créé par l'utilisation des codes et écritures numériques lors de la transcription.


Le street-art lisible de Matthieu Tremblin


Un nouveau langage sur les murs de nos villes

L'initiative de cet artiste français a été lancée en 2010, dans la ville de Rennes, puis s'est étendue. Matthieu Tremblin invente ainsi à son tour un nouveau langage sur les parois de nos villes. Mais, si le résultat visuel est frappant, donnant une toute autre identité aux graffitis transposés, la signification de ceux-ci reste souvent très mystérieuse aux non-initiés. Rappelons que les tags sont, en général, des signatures. Ce nouveau code ne permet donc pas toujours d'en déchiffrer le sens.

Il serait très intéressant de connaître le point de vue des taggueurs sur ce détournement de leur intention première. Car Matthieu Tremblin va jusqu'à transgresser leur propre acte de transgression. Du street-art à la philo, il n'y a qu'un pas !

Découvrez la Galerie Photo

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS