Des tatouages éphémères insolites pour dénoncer les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux, ces femmes les ont dans la peau !

--- Le ---

Les réseaux sociaux sont omniprésents dans nos vies. C'est ce qu'a voulu dénoncer John Yuyi avec ces drôles de tatouages éphémères.

Des tatouages éphémères insolites pour dénoncer les réseaux sociaux
© John Yuyi ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Instagram, Facebook et surtout Twitter... Pour dénoncer l'emprise des réseaux sociaux sur nos vies, John Yuyi, un artiste taïwanais, a eu l'idée de tatouer ses modèles de diverses icônes, messages et autres profils.

Le nombre de followers sur le visage

Par cette démarche, l'artiste a souhaité souligner le fait que les réseaux sociaux accaparent sans cesse davantage de moments de notre vie, sans que nous nous en rendions forcément toujours compte. Twitter et Facebook ont ainsi recouverts le visage et même le dos de ces modèles, qui affichent clairement le nombre d'abonnés et de followers, tels des informations capitales qui supplanteraient la véritable identité.

Doit-on y voir un message d'alerte ? Oui, probablement quand on sait par exemple que de nombreux jeunes ont des comptes sur les réseaux sociaux parfois même avant leurs dix ans !


Les tatouages insolites de John Yuyi


Des tatouages jusque sur la langue

Heureusement pour les jeunes femmes qui ont accepté de "prêter leur corps" à John Yuyi, les tatouages mis en images sont éphémères.

Mais depuis leur publication, ces images ont déjà été partagées à de nombreuses reprises, nous incitant à réfléchir sur notre rapport avec ces profils virtuels. On aime notamment cette création audacieuse, où un nombril a été décoré par un faux cadre photo Instagram social avec des commentaires fictifs et des "like".

Enfin, que penser de cette langue habillée d'une barre de son et de ces boutons de volume tatoués au niveau des oreilles. Une machinisation de l'humain ? Oui, entre autres !


Tatouage sur la langue par John Yuyi


Découvrez la Galerie Photo

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS