Le poker est-il un sport ?

Une activité moins physique que psychologique

Le
© Comstock Images - 2009 - Jupiterimages ©

Un des aspects essentiels du sport est l’élément athlétique : même les sports les moins exigeants avec ce critère (tir, pilotage, curling par exemple) sont pratiqués par des individus dépassant rarement la quarantaine et en excellente condition physique. Au poker, tout ce que doit faire un joueur est de rester assis plusieurs heures durant. Alors, le poker peut-il être considéré comme un sport ? Madeinpoker.com nous propose de répondre à cette question.

Le poker est-il un sport ?

Dans le sport, une hygiène de vie et une diététique irréprochable sont indispensables ; au poker, certains champions ont remporté de grands tournois en étant notoirement éméchés et en ayant préparé leur finale en discothèque.
Au poker, chaque participant a sa chance, quels que soient sa condition physique, son éventuelle surcharge pondérale, son âge ou sa masse musculaire. Et si l’on excepte quelques sports mécaniques, rares sont les activités où les femmes concourent à armes égales avec les hommes, ce qui est pourtant le cas au poker […].
Quand David bat Goliath
Si le poker est réellement un sport, l’adage concernant sa noble incertitude est particulièrement adapté dans son cas. Existe-il d’autres domaines où un total inconnu peut l’emporter en face des meilleurs mondiaux ? Imagine-t-on qu’un joueur amateur remporte Roland-Garros en dominant successivement Nadal et Federer ? Et pourtant, l’histoire du poker est remplie de météorites qui parviennent à remporter des tournois dans lesquels figuraient les plus grands joueurs du monde.

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS