Virginie Efira, de la TV aux tables de poker

La belle blonde fait sauter la banque

Le
© Photo fournie par Madeinpoker.com ©

L’animatrice et comédienne Virginie Efira a découvert le Texas Hold’em sur le tard, en 2007, à l’occasion d’une émission de télévision. Pourtant, elle a fait une entrée fracassante dans le milieu en remportant déjà deux tournois et en résistant longuement lors de la dernière finale du Partouche Poker Tour, au casino Palm Beach de Cannes. Elle a confié ses impressions à nos partenaires de Madeinpoker.com.

Virginie Efira du petit écran aux tables de poker

Dans quelles circonstances particulières avez-vous découvert le poker ?

J’ai toujours aimé les jeux. Enfant, avec mon père, il y avait une véritable tradition du jeu. Tous les soirs, on faisait une partie d’échecs. Il nous arrivait aussi de jouer au poker menteur. Puis, en arrivant à Paris, j’ai découvert la frénésie autour de ce jeu, sans toutefois y participer. C’est en 2007, au cours du « Tournoi des As », émission diffusée sur Paris Première, que j’ai chopé le virus. C’était la première fois que je jouais au Texas Hold’em No limit. J’ai immédiatement été séduite par la simplicité avec laquelle on pouvait rentrer dans ce jeu mais aussi par la complexité qu’il représentait au final.
 
Comment êtes vous passée du stade de débutante à celui de joueuse confirmée ?

J’ai énormément appris en jouant et en échangeant avec les professionnels que je côtoie régulièrement. Ma participation au tournoi Partouche, à Cannes, avec l’équipe de Poker 770, m’a fait énormément progresser. Deux jours entiers à évoluer entourée des meilleurs joueurs de la discipline ; ça vous fait forcement avancer ! Mais, à cause de mon métier et de mes nombreux tournages, je reste parfois un certain temps sans pratiquer et c’est dans ces moments particuliers que je suis plus faible.
Quels sont vos meilleurs souvenirs à une table ?
Il y en a deux. Ma victoire au tournoi mensuel des célébrités organisé à l’Aviation Club de France et, dernièrement, ma participation à l’étape finale du Partouche Poker Tour, à Cannes. Je suis très fière car j’ai résisté assez longtemps et j’ai terminé à la 176ème place (sur plus de 500 participants). Je suis sortie la tête haute après presque vingt heures de jeu  ! J’ai perdu avec une paire de dames contre les rois. C’était une expérience géniale, très excitante et absolument éprouvante.

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS