Les vérités de Canel Frichet, PDG de Winamax

Jeux et poker en ligne : chronique d’un succès

Le
© Winamax ©

Il y a un peu plus d’un an, le marché des jeux en ligne s’ouvrait légalement en France. Certains ont brillamment tiré leur épingle du jeu, à l’image de Winamax. En exclusivité pour Masculin.com, nous avons interrogé Canel Frichet, la présidente de Winamax, leader français du poker en ligne…

Canel Frichet, PDG de Winamax

« Ce n’était pas gagné d’avance, mais c’était un défi hyper intéressant à relever. » Ces mots sont ceux de Canel Frichet, PDG de Winamax, site de poker en ligne. Ces mots renvoient surtout au sentiment qui l’habitait, il y a un peu plus d’un an, alors que se profilait l’ouverture du marché des jeux en ligne en France.
La référence du poker français
« C’était un défi à tous les niveaux », résume la jeune femme de 33 ans, à la tête de Winamax depuis maintenant 5 ans. « Avant toute chose, il fallait être agréé par l’ARJEL – l’Autorité de régulation des jeux en ligne, ndlr. Ensuite, il nous fallait tout fabriquer, de A à Z, faire vivre et faire connaître une nouvelle marque dans un secteur hyper concurrentiel. »
Aujourd’hui, force est de constater que le pari est largement gagné : « Un an après la mise en ligne du site, nous avons atteint 33% de parts de marché. Les différentes enquêtes de notoriété ont permis de révéler que Winamax était la véritable référence du poker français. » De fait, les chiffres parlent pour la société, avec 1,3 million d’inscrits, dont la moitié joue avec de l’argent réel…
Winamax Poker Tour, le plus grand tournoi de poker en France
Il faut dire que Winamax a mis les petits plats dans les grands pour s’imposer : « Winamax est aujourd’hui le sponsor du plus gros team de poker pro en France. Nous sommes également partenaires de 90% des clubs de poker live et online », se félicite Canel Frichet. Winamax sponsorise également des clubs de football tels que le PSG et l’AS Saint-Etienne. Et pour couronner le tout, le site vient de lancer le plus grand tournoi de poker en France, le Winamax Poker Tour, avec pas moins de 69 dates en France et 500 000 euros de dotation estimée !
L’homme marketing de l’année 2011 est une femme
Ce succès, naturellement, c’est aussi celui de Canel Frichet. La directrice générale de Winamax symbolise parfaitement la réussite de son entreprise. Cette année, elle a d’ailleurs décroché le prix très convoité de « L’homme marketing de l’année », rebaptisé pour l’occasion « Personnalité marketing de l’année », devançant des marques aussi prestigieuses qu’Adidas ou Renault. Et celle qui avait débuté sa carrière chez Caramail ne s’arrête pas là, puisqu’elle a encore été nommée aux trophées du e-Commerce.
Quel avenir pour Winamax ?
On l’a compris, Winamax a réussi ses débuts. Mais l’entreprise est encore jeune et ne peut pas se reposer sur ses lauriers. Faute de quoi les concurrents, plus ou moins bien lotis aujourd’hui – on pense notamment à PokerStars, Chilipoker, Everest Poker… –, pourraient se montrer très menaçants.
« Nous n’avons pas l’intention de nous arrêter en si bon chemin », prévient Canel Frichet. « Aujourd’hui, nous avons la chance de travailler en étroite collaboration avec des passionnés de poker. Le site doit être en amélioration constante, il faut maximiser l’expérience de jeu. » En d’autres termes, atténuer encore plus la frontière entre poker en ligne et poker en live. Nouveaux modes de jeu, nouveaux tournois… les idées de manquent pas chez Winamax. Alors, faite vos jeux rien ne va plus ! Ou, si justement, faites vos jeux, tout va très bien pour Winamax !

Pour en savoir plus :
Rendez-vous sur le site de Winamax et du
Winamax Poker Tour

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS