Scarlett Johansson flashée !

Quand les stars se prennent en photo, nues …

Le
© Slayer X / © John McNab / © _k40s_ ©

Scarlett Johansson nue par-ci, Scarlett Johansson nue par-là… Il y a quelques semaines, la star a fait le buzz malgré elle. Mais le coupable a été démasqué et aujourd’hui, il risque gros…

Scarlett Johansson flashée !

Eh oui, que l’on soit célèbre ou anonyme, quand on décide de prendre quelques clichés de soi nu avec son téléphone portable, le minimum est de s’assurer que les photos ne vont pas être piratées ! A moins que cela ne fasse partie d’un plan de com’ savamment orchestré…

En même temps, quel intérêt aurait eu la sublimissime star internationale Scarlett Johansson à créer le buzz avec quelques photos d’elle dénudée ? L’actrice n’étant pas en pleine traversée du désert cinématographique, il paraîtrait incongru qu’elle ait volontairement diffusé des photos de sa personne dans le plus simple appareil, histoire de se rappeler à notre bon souvenir. C’est du moins ce qu’ont cru des fans qui ont parodié la belle en se prenant en photos nus dans leur salle de bain et en postant leurs clichés sur un Tumblr « lolesque » qui n’a pas dû être du goût de l’actrice.

Scarlett Johansson
Sublime corpus delicti…
Toujours est-il qu’en septembre 2011, les photos intimes de l’actrice nue, prises dans sa salle de bain avec son téléphone portable, ont affolé la toile et le FBI.

Par effet de miroir, on peut admirer son sublime fessier, la face de son corps étant « pudiquement » dissimulée par une serviette de bain. C’est du moins les photos qui ont commencé à se propager sur internet en septembre. Dégoûtée de se découvrir ainsi livrée à la toile, le sex symbol a tout de suite alerté la police. L’affaire a fait grand bruit puisqu’elle est même remontée jusqu’au FBI qui enquêtait déjà sur le piratage de photos d’autres stars « court vêtues » : Vanessa Hudgens, Mila Kunis, Jessica Alba et Christina Aguilera pour ne citer qu’elles.
Un voyeurisme qui peut coûter très cher !
Le FBI menait en fait une enquête depuis un an et a fini par intercepter le pirate. Christopher Chaney, 35 ans, originaire de Floride et qui a été arrêté à Jacksonville est sous le coup de 26 chefs d'inculpation. L’homme, petit génie informatique et qualifié de « mateur dépendant » risque quand même jusqu’à 121 ans de prison.
Fort heureusement, c’est grâce à son péché d’orgueil qu’il a été arrêté, car s’il n’avait pas diffusé ces photos sur le net, il ne se serait jamais fait attraper. L’intrusion sur les ordinateurs des célébrités est ni plus ni moins considéré comme du viol. Est-ce que l’homme aurait été recherché et arrêté si les victimes étaient des anonymes ? Ça, c’est une autre question...

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS