Masculin.com  ››  Culture  ››  Cinéma & TV  ››  Gérard du cinéma 2008

Gérard du cinéma 2008

Jean-Paul Rouve, Monica Bellucci et Franck Dubosc récompensés

Le
Gérard du cinéma 2008
Par

Les acteurs Jean-Paul Rouve, Monica Bellucci et Franck Dubosc se sont illustrés lors de la 3ème cérémonie satirique des Gérard du cinéma qui s'est tenue mardi 13 mai au Club Marbeuf à Paris.

Gérard du cinéma 2008L'ex-membre de la troupe des Robins des bois a reçu le Gérard de l'acteur qui aurait vraiment mieux fait de continuer à faire des sketches ainsi que celui du plus mauvais animal dans un rôle d'animal pour le film Ce soir, je dors chez toi d'Olivier Baroux.

L'Italienne Monica Bellucci a reçu le Gérard du désespoir féminin pour sa prestation dans Le Deuxième Souffle d'Alain Corneau. Franck Dubosc a obtenu l'équivalent masculin pour son rôle dans Astérix aux Jeux Olympiques.

Le long métrage de Frédéric Forestier et Thomas Langmann a également été élu plus mauvais film de l'histoire du cinéma en 2007. La participation d'Alexandre Astier au film a valu au créateur de la série Kaamelott le Gérard de la compromission alimentaire.
Liste complète des lauréats des Gérard du cinéma 2008 :
- Gérard du film où on sait pas si on s'en va, si on revient, ou alors quoi ? Pars vite et reviens tard
- Gérard de l'acteur qui aurait vraiment mieux fait de continuer à faire des sketches : Jean-Paul Rouve dans Ce soir, je dors chez toi
- Gérard de l'actrice que les journalistes s'obstinent à appeler "mademoiselle" alors qu'elle a plutôt une tête à ce qu'on l'appelle "mémé" : Catherine Deneuve dans Après lui
- Gérard du mauvais timing :  Taxi 4 avec Samy Naceri (qui, malheureusement, se trouvait en prison durant la promo)
- Gérard de l'ersatz : Clovis Cornillac dans Scorpion (notre « Bruce Willis français »)
- Gérard du plus mauvais animal dans un rôle d'animal : Jean-Paul Rouve dans Ce soir, je dors chez toi
- Gérard de la compromission alimentaire : Alexandre Astier dans Astérix aux Jeux Olympiques
- Gérard du film dont on a appris l'existence en préparant les catégories des Gérard : Très bien, merci (mais oui, d'Emmanuelle Cuau, avec Sandrine Kiberlain !)
- Gérard du film roumanescu : Patru luni, trei saptamani si doua zile de Cristian Mungiu
- Gérard du désespoir masculin : Franck Dubosc dans Astérix aux Jeux Olympiques
- Gérard du désespoir féminin : Monica Bellucci dans Le Deuxième Souffle
- Gérard du plus mauvais film de l'histoire du cinéma en 2007 : Astérix aux Jeux Olympiques de Frédéric Forestier et Thomas Langmann
- Gérard de l'actrice qui bénéficie le mieux des réseaux de son mari : Arielle Dombasle dans Gradiva

Pour en savoir plus :
Site des Gérard
Paris Première


Crédit Photo : Mars Distribution

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS