Les sirènes n’existent pas, les zombies non plus

Le nouveau scoop du gouvernement américain

--- Le ---

Le National Ocean Service (NOS), organisme dépendant du gouvernement américain, a mené une étude visant à démontrer que les sirènes n’existent pas...

Les sirènes n’existent pas, les zombies non plus
© iStockphoto ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

« Are mermaids real ? » Les sirènes sont-elles réelles ? C’est la question posée par le National Ocean Service (NOS), organisme gouvernemental américain en charge de l’étude des océans, et notamment en charge des questions liées au changement climatique et aux catastrophes naturelles comme les ouragans et raz de marée… Mais pourquoi une telle question ?

Pourquoi les sirènes sont restées cachées ?

Celle-ci intervient après la diffusion d’un documentaire, sur la télévision américaine, intitulé « Sirènes : le corps retrouvé ». Présenté par Discovery Channel, ce film « brosse un tableau très convaincant de l'existence des sirènes, de ce à quoi elles pourraient ressembler, et pourquoi elles seraient restées cachées... jusqu'à présent ». De quoi susciter l’intérêt des téléspectateurs... qui n’ont pas manqué de contacter le NOS pour tenter d’apporter des éclaircissements à ce sujet.


Aucune preuve

Finalement, la réponse est donc tombée cette semaine, via un communiqué très laconique de l’organisme gouvernemental : « Aucune preuve de l'existence d'humanoïde aquatique n'a été découverte. » Pas sûr que cela convainque les plus sceptiques… puisqu’aucune preuve prouvant que les sirènes n’existent pas n’a pu être apportée.

Et les zombies dans tout ça ?

Déjà pas banale, l’enquête du NOS intervient quelques semaines à peine après les conclusions apportées par un autre organisme de l’administration américaine, le Center for Disease Control and Prevention (CDC), soit le Centre de contrôle et de prévention des maladies. Ce dernier a ainsi déclaré qu'il n'y avait pas de preuve tangible de l'existence des zombies et que « le CDC n’est pas au courant de l'existence d'un virus ou d'une maladie susceptible de réanimer les morts ». Cette fois-ci, ce n’est pas un reportage TV qui avait soulevé ces drôles d’interrogations, mais bel et bien de sordides faits divers qui se sont déroulés aux Etats-Unis.

Si la « non-existence » des zombies est probablement une bonne chose, on ne pourra que déplorer la réalité qui semble s’offrir à nous : jamais nous ne croiserons de femmes au corps sculptural et à queue de poisson...

Thèmes connexes : insolite
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS