Titanic 2 : une réplique à la hauteur de l’original

Le milliardaire Clive Palmer dévoile les plans de son nouveau paquebot de luxe

Le

Clive Palmer, le milliardaire australien qui a annoncé au printemps la construction en Chine d'un nouveau Titanic a indiqué que la réplique moderne possèderait les trois classes de l'original, ainsi qu'un « pont de sécurité ».

Titanic 2 : une réplique à la hauteur de l’original
© AFP PHOTO / Tertius PICKARD ©

Lors de la publication des plans préliminaires du paquebot, Clive Palmer a annoncé que le Titanic II aurait neuf ponts, comme l'original, et un pont supplémentaire destiné à respecter les règlementations actuelles de sécurité.

« C'est pour s'assurer que le vaisseau respecte parfaitement les réglementations actuelles, qui demandent aux bateaux transportant des passagers de maintenir une distance aussi faible que possible entre l'aire de lancement des canots de sauvetage et le niveau de la mer », a-t-il déclaré dans un communiqué à l'AFP.

Davantage d’escaliers de secours et de canots
de sauvetage

Ce pont supplémentaire, par rapport à la version originale, comprendra des canots, des toboggans de sécurité et des salles publiques ouvertes aux passagers.

Les autres ponts auront, comme sur le premier Titanic, des salles, des escaliers, des cabines et autres éléments aux mêmes endroits que l'original, un monstre réputé insubmersible qui a fait naufrage lors de son voyage inaugural dans la nuit du 14 au 15 avril 1912 après avoir heurté un iceberg dans l'Atlantique nord.

Les plans présentés par Deltamarin, une compagnie de conception navale basée en Finlande, ont également prévu des escaliers de secours et des ascenseurs de service. Sur un des ponts figureront les logements du personnel, les lessiveuses et les machines.

Premier voyage prévu fin 2016

Le premier voyage du paquebot reste prévu pour fin 2016, pour un trajet Angleterre-Amérique du Nord. Un « pré-voyage » se déroulera avant le lancement officiel, depuis la Chine, où le Titanic sera construit, jusqu'à l'Angleterre.

L'intérêt de la part de clients potentiels est d’ores et déjà « extraordinaire », a assuré Clive Palmer. Il ne reste donc plus qu’à attendre 2016...

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS