Angry Birds Trilogy : c’est mieux sur grand écran ?

Les oiseaux en colère à l’assaut des consoles HD

Le

Après un premier opus sorti en téléchargement sur le PlayStation Store et le Xbox Live, Angry Birds a droit à un nouvel épisode inédit sur console HD, Angry Birds Trilogy.

Angry Birds Trilogy : c’est mieux sur grand écran ?
© Activision ©

Angry Birds en version mobile, tout le monde connait. Mais le phénomène des « oiseaux en colère » se décline aujourd’hui bien au-delà de votre smartphone. La licence a ainsi déjà eu droit à un jeu de société et un parc d’attractions est en train de voir le jour en Chine. Plus près de nous, Angry Birds revient cet automne sur PS3, Xbox 360 et Nintendo 3DS au travers d’un nouveau jeu, Angry Birds Trilogy. Trilogy car le jeu regroupe en réalité trois versions du soft.

Trois Angry Birds en un

La version classique d’Angry Birds est évidemment représentée, mais elle est accompagnée ici d’Angry Birds Seasons, qui vous permet de revisiter les différentes fêtes du monde d’Halloween au nouvel an chinois, ainsi que d’Angry Birds Rio, dans lequel les cochons verts sont remplacés par d’autres volatiles en cage qu’il vous faudra délivrer.

Qu’apporte cette version console ?

Toujours développé par Rovio et édité par Activision, cette trilogie Angry Birds reprend donc les ingrédients qui ont déjà fait le succès du jeu mobile. Le passage sur grand écran est toutefois une vraie réussite et l’ajout de nouveaux niveaux et de cinématiques et la compatibilité Kinect et PS Move donnent encore plus de fun à ce titre.

Toutefois, on regrettera l’absence de mode multijoueurs, qui aurait sans doute rendu le jeu incontournable. Car si le jeu mobile est gratuit, il vous faudra débourser près de 30 euros pour profiter d’Angry Birds sur Nintendo 3DS, PS3 ou Xbox 360.

Note de la rédaction : 14/20
Prix : 29,99 euros sur PS3, Xbox 360 et Nintendo 3DS

 

Accédez à la galerie photo d'Angry Birds Trilogy

 


Découvrez la Galerie Photo

A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS