La réussite à la Jamel Debbouze

Le fabuleux destin de Jamel Debbouze

Le
© DR ©
Par

On ne présente plus Jamel Debbouze : humoriste, one-man-show et acteur,  il affiche sa réussite aussi bien dans sa carrière que dans sa vie privée. Pourtant, rien ne le destinait à un tel succès. Portrait d'un enfant de la cité devenu star.

Jamel DebbouzeUn rêve de gosse
Frère aîné d'une famille nombreuse d'origine marocaine, Jamel Debbouze a réussi, petit à petit, à se faire une place dans le monde du show-biz. Très vite, l'enfant de la cité a su qu'il voulait passer sa vie sur le devant de la scène. Faire rire, c'était ce qu'il savait faire de mieux. Il commence sa carrière dans le cinéma à 17 ans. Deux ans plus tard, il se lance dans un premier spectacle qui connaît un franc succès. Radio, émissions de télé... Tout s'accélère. En 1998, il joue dans « H », sitcom décapante, désormais culte, qui durera 4 ans.
Puis, il enchaîne avec « Le fabuleux destin d'Amélie Poulain », collabore avec Gad Elmaleh et Elie Sémoun, et tourne dans « Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre ». En 2004, Luc Besson lui offre le premier rôle dans son film « Angel-A ».
Décidément, il n'aura pas perdu de temps !
Star mais engagé
Il n'oublie pas d'où il vient : toujours le cœur sur la main, il a créé le Jamel Comedy Club en 2006, pour donner sa chance à une nouvelle génération de comiques. Et ça marche : en 2007, il s'installe au Casino de Paris avec sa troupe, puis c'est la tournée. Avec « Indigènes », film engagé abordant le thème des soldats africains ayant combattu pour la France durant la Seconde Guerre mondiale, c'est la consécration : avec les autres acteurs du film, Jamel Debbouze obtient le Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes.
Il ne s'arrête pas là : il participe activement à des galas de charité et s'engage dans la lutte contre l'exclusion à travers l'association « l'Heure Joyeuse », qui œuvre au Maroc pour aider les familles en difficulté.
Jamel et ses amours
En plus de bien gagner sa vie, Jamel Debbouze est chanceux en amour : il est tout fraîchement marié à la très charmante Mélissa Theuriau, présentatrice sur M6 de « Zone Interdite » et sur Paris Première de « 2,3 jours avec moi ». Pourtant, rien n'annonçait une telle idylle. Comment Jamel a-t-il pu séduire la belle ? Loin de correspondre au canon de beauté classique, il l’aura faite craquée grâce à une arme redoutable : son humour débordant et irrésistible.
Voyez messieurs : il n'y a pas que le physique qui compte. Un peu d'humour, un soupçon de charme et le tour est joué !

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS