WRC 3 : Sébastien Loeb, c’est vous !

Le renouveau du jeu de rallye ?

Le

Après un épisode 2 clairement décevant, WRC revient sur le devant de la scène vidéoludique sur PS3 et Xbox 360. Meilleur que son prédécesseur, ce jeu souffre pourtant de défauts importants.

WRC 3 : Sébastien Loeb, c’est vous !
© Milestone ©

« Pas la référence attendue. » C’est ainsi que nous vous avions présenté WRC 2 l’année dernière, après notre test. Ce titre pourrait encore s’appliquer à WRC 3, qui vient de faire son arrivée sur PS3 et Xbox 360.

Les efforts de Milestone

A l’image du basket NBA, qui n’a droit qu’au seul NBA 2K13, le rallye doit « se contenter » d’un seul jeu officiel, avec ce WRC développé par Milestone. Faute de concurrence, WRC 3 est donc la « référence du jeu vidéo de rallye ». Et si l’éditeur a fourni de gros efforts cette année, il reste de nombreuses choses à améliorer pour faire de ce titre un vrai hit.

Des voitures nombreuses... mais pas très belles

La réalisation graphique est sans doute l’un des principaux défauts de WRC 3. Si l’ambiance générale est plutôt bien retranscrite, la modélisation des voitures, les décors et l’animation restent franchement décevantes. Heureusement, la licence officielle permet de retrouver toutes les voitures en lice lors du dernier championnat du monde, ce qui permet de s’immerger rapidement dans le jeu.

A ce propos, on regrettera le fait de devoir payer 1,99 euro pour pouvoir conduire la seule Classic Mini Cooper S 1964. N’aurait-il pas été aussi simple de la proposer d’emblée ou gratuitement ?

Le mode multijoueur, une vraie réussite

A côté de ça, WRC 3 a tout de même de vraies qualités à mettre en avant. Si le gameplay, à mi-chemin entre arcade et simulation, peut parfois surprendre, il permet une prise en main rapide de sa voiture, rendant le jeu accessible au plus grand monde.

Au rayon des modes de jeu, si le titre de Milestone n’est pas très original, il fait ce qu’on lui demande, notamment en multijoueur, LA grosse réussite de cet opus.

Au final, WRC 3 déçoit donc encore. Pourtant, l’espoir est de mise, tant les progrès par rapport à la version 2011 sont évidents. Le plaisir de suivre les traces de Sébastien Loeb, le récent nonuple champion du monde, donnera à tous les amoureux de rallye de bonnes raisons de dévorer bitume, neige et graviers sur ce nouveau jeu. En espérant encore mieux l’année prochaine.

Note de la rédaction : 14/20

Prix : 59,90 euros sur PS3 et Xbox 360



A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS