Wu Block : le vrai retour du Wu Tang Clan ?

Un nouvel album pour le meilleur groupe de rap de l’Histoire

Le

Si les dernières années ont été agitées, tous les fans de rap sont plus ou moins d’accord sur un point : le Wu Tang est l’un des meilleurs (le meilleur ?) groupe de l’Histoire. Alors, forcément, l’évocation d’un nouvel album apparait comme un événement.

Wu Block : le vrai retour du Wu Tang Clan ?
DR ©

Le Wu Tang Clan pour les nuls

Le 13 novembre 2004, Ol' Dirty Bastard – ODB pour les intimes – décédait des suites d’une crise cardiaque, elle-même consécutive à un sale mélange de drogue et d’antidépresseurs. Si ce nom ne vous dit rien, c’est probablement que vous n’aimez pas le rap – et vous avez le droit, hein.

Pour les autres, Ol' Dirty Bastard est une légende. L’un des membres fondateurs du non moins légendaire collectif du Wu Tang Clan. Figure incontournable du rap US, le Wu Tang de RZA, GZA, Method Man, Raekwon, Ghostface Killah, Masta Killa, Inspectah Deck et U-God a commencé à faire parler de lui au tout début des années 1990.

Le titre C.R.E.AM (pour Cash Rules Everything Around Me) permet au groupe de se forger une réputation internationale, même si c’est véritablement en 1997, avec le double album Wu-Tang Forever, que le collectif construit sa « légende ».

Son succès, le Wu-Tang le doit notamment à son inventivité, avec l’utilisation de samples soul des années 1970 et un flow alors inimitable. Beaucoup d’artistes actuels avouent s’être inspirés de RZA – qui a aussi mené une carrière au cinéma – et consorts. Les textes sont aussi très engagés, avec une grande importance accordée à la conscience noire, mais aussi une critique de la société, de la pauvreté, de la violence et de la drogue – les grands classiques.

La fin de l’âge d’or

Depuis la mort d’ODB, le groupe a fait parler de lui en 2007, avec l’album 8 Diagrams, qui ne rencontre pas nécessairement le succès escompté, et qui met surtout à jour certaines tensions entre les membres du collectif. Depuis, le Wu a fait quelques apparitions en Europe lors de certains festivals... mais rien de plus.

Wu Block : un album comme on l’aime

La semaine dernière, pourtant, nos confrères de Libération ont dévoilé en exclusivité Wu Block 2012, présenté comme le nouvel album du Wu Tang Clan. Ghostface, Raekwon, Method Man, Cappadonna et GZA ont collaboré pour l’occasion avec les New-Yorkais de The Lox (Jadakiss, Sheek Louch, et Styles P), livrant un album typique du Wu comme on l’aime. Flow percutant, samples entêtants… le Wu Tang des années 1990 semble être bel et bien de retour, sans pour autant paraître old-school.

C’est donc un joli tour de force réussi là par le collectif qui apporte en plus une confirmation : le Wu Tang Clan est le meilleur groupe de rap US de l’Histoire.

L'album du Wu Tang Clan Wu Block est disponible en libre écoute sur le site de Libération



A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS