Offrez-vous un baptême de l’air en dirigeable !

Le zeppelin de retour dans le ciel de France

--- Le ---

Depuis un tragique accident en 1937, les zeppelins avaient disparu de nos cieux. Ils sont de retour en cet été 2013, alors profitez-en !

Offrez-vous un baptême de l’air en dirigeable !
DR ©

Un drôle de paquebot blanc flottant au-dessus du parc du château de Versailles ? A partir du 4 août 2013, la société Airship commercialise des vols en zeppelin au-dessus de l'Ile-de-France, un privilège rare pour les touristes alors qu'il n'existe que trois dirigeables de ce type.

« Après cinq années d'efforts, on y arrive enfin ! », s'enthousiasme Éric Lopez, président d'Airship, société implantée à Neuilly-sur-Seine.

De véritables paquebots volants

L'idée de commercialiser des vols de dirigeable en France est venue d'une rencontre avec le directeur de la société Zeppelin et d'un coup de coeur pour ces « paquebots volants » qui séduisent de nombreux touristes en Allemagne autour du lac de Constance.

« Quand j'ai découvert cet appareil magique, cette nouvelle forme de vol unique, innovante, sans bruit, sa grande sécurité et sa maitrise technologique, je me suis dit pourquoi pas autour de Paris, première destination touristique mondiale », explique Éric Lopez, qui a travaillé pendant 20 ans pour des compagnies aériennes.
Contrairement à un hélicoptère, les trois moteurs d'un zeppelin sont éloignés de la cabine, ce qui fait que le dirigeable « fait moins de bruit qu'un lave-vaisselle ».


Trois zeppelins existent dans le monde

Aujourd'hui, seulement trois zeppelins, construits à Friedrichshafen (Baden-Württemberg), existent dans le monde. L'un des trois sera loué par Airship, qui en a acheté un 17 millions d'euros, avec une livraison en 2016.
Au départ de l'aérodrome de Pontoise - Cormeilles-en-Vexin, quatre parcours sont prévus : Vexin, château de Chantilly, boucles de la Seine et Versailles. Les prix oscillent entre 250 et 650 euros, selon la durée des parcours (de 30 min à 1h30), avec une moyenne de 7 vols par jour jusqu'à fin octobre.

Le dirigeable, d'une longueur semblable à un A380 (75 m), volera à 300 m de haut, avec douze passagers à bord, à environ 80 km/h de moyenne.

Zeppelin AirshipVoyage sans risque

Et dans ces dirigeables de nouvelle génération, l'hélium, gaz inerte et ininflammable, a remplacé l'hydrogène, à l'origine de la retentissante catastrophe du Hindenburg en 1937 dans le New Jersey qui avait sonné le glas de l'âge d'or de ces machines volantes.

Aussi, Dominique Fouda, porte-parole de l'Agence européenne de sécurité aérienne (EASA), indique que « les zeppelins, comme les avions et les hélicoptères, répondent à des exigences réglementaires fixées par l'EASA en Europe qui visent à assurer la sécurité des passagers et des surfaces survolées ».

La Direction générale de l'aviation civile a également donné son feu vert, soulignant que « toutes les autorisations de survol ont été délivrées », selon son porte-parole Eric Héraud.

Alors, prêts à vous envoyer en l’air ?

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS