Test : les objectifs Pixter pour votre smartphone

Fisheye et macro : un objectif pour transformer votre smartphone en appareil photo de pro

--- Le ---

Très simples d'utilisation, les objectifs Pixter se proposent de transformer votre smartphone en véritable appareil photo de pro. Et en vrai, ça marche ?

Test : les objectifs Pixter pour votre smartphone
DR ©

Les fabricants de smartphones accordent de plus en plus d'importance à la qualité du capteur photo de leurs modèles. Et même des capteurs photos, puisqu'il y en a de plus en plus souvent deux, comme c'est le cas sur le dernier iPhone 7. A côté de ça, on peut aussi citer Huawei, qui a collaboré avec Leica pour ses P9 et Mate 9.

Néanmoins, cela ne suffit pas encore à mettre votre appareil photo Reflex à la retraite – et heureusement ! C'est là qu'intervient Pixter. Pixter, c'est une jeune pousse française qui propose tout un tas d'accessoires pour smartphone. Notamment des trépieds et des objectifs. Soit tout l'attirail pour prendre des photos dignes des clichés réalisés avec un vrai bel appareil.

Comment ça marche ?

Ce sont justement les objectifs Pixter que nous avons voulu tester. Très simples à utiliser, ceux-ci s'adaptent sur tous les smartphones (avec ou sans coques). Et il y en a pour tout les goûts. Du grand angle, du télé-objectif, du filtre polarisant, du fisheye et du macro. Notre test portera sur ces deux derniers modèles.

Pour installer votre objectif Pixter, rien de plus simple : il suffit de mettre le clip sur la lentille de l'appareil photo (en veillant bien à ne pas l'obstruer). Ensuite, il ne reste qu'à visser l'objectif et le tour est joué ! Attention à ne pas trop forcer au risque de faire bouger le clip et de devoir recommencer l'opération.


Test et avis : objectif pour smartphone Pixter


Test de l'objectif Pixter Ultra Macro

Le premier objectif testé est donc l'Ultra Macro, installé sur un Honor 6. Celui-ci offre un grossissement x6 au capteur de votre smartphone. Pixter le compare carrément à un microscope qui permettrait de photographier un flocon de neige, un insecte ou une goutte d'eau dans ses moindres détails.

Faute de neige, je me suis rabattu sur des objets plus "concrets" comme un livre, un bijou ou un vinyle. Des objets fixes, inanimés. Car si l'Ultra Macro de Pixter permet bien de prendre de très gros plans, il faut approcher de très très près. Et autant vous dire que le mignon petit insecte ou votre gentil chat ronronnant aura 100 fois le temps de se faire la malle avant que vous n'ayez eu le temps de déclencher. Cet objectif sera donc parfait pour prendre une fleur qui bourgeonne en gros plan. Nettement moins pour immortaliser l'abeille qui la butine. Dommage.

Une page de livre :


Un disque vinyle :


Une bague en acier :


Un diamant sur une bague :

Test de l'objectif Pixter Fisheye

Le fisheye, c'est cet objectif grand angle qui offre une vision à 180 degrés. Il en résulte une distorsion d'image plus ou moins importante, qui peut donner l'impression que l'objet photographié est tout rond. Les vrais objectifs professionnels fisheye que l'on fixe sur son appareil photo peuvent donner des résultats spectaculaires. Et à ce petit jeu, le fisheye Pixter offre des résultats tout à fait convaincants.

Là, vous allez pouvoir vous amuser à tirer le portrait de votre chat ou d'une boule de Noël (oui, c'est de saison). Mais c'est évidemment avec des photos de paysage ou avec de jolis selfies en extérieur que cet objectif prend tout son sens.

Un chat :


Une boule de Noël :

Mon avis sur les objectifs Pixter

Au final, les objectifs proposés par Pixter peuvent apporter un vrai plus à votre smartphone. En revanche, tous ne semblent pas se valoir (et tout dépend du smartphone que vous avez à la base). Le Polarizer et le grand angle ne me semblent pas être les plus attractifs et l'utilisation de l'Ultra Macro reste limitée. En revanche, vous avez de quoi laisser parler votre créativité avec le fisheye.

Par ailleurs, une nouvelle gamme "Pro" a été lancée en cette fin d'année 2016, comprenant notamment le Pixter Téléphoto (longueur focale équivalente à 60mm, zoom optique x2) et le Super Fisheye (qui permet des images à 235° sans rond noir, mais avec la distorsion si caractéristique de ce style de prise de vue).

Côté prix, comptez 24,90 euros pour les objectifs de base et 49,90 euros pour la gamme Pro. Des tarifs corrects qui vous aideront à doper les capacités photographiques de votre mobile... mais ne remplaceront pas (encore) votre appareil photo.

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS