Un scanner laser 3D dans l'iPhone 8 ?

Une rumeur confirmerait l'intérêt d’Apple pour la reconnaissance faciale

--- Le ---

Le prochain iPhone pourrait être doté d'un scanner laser 3D. Objectif de cette technologie ? Favoriser la reconnaissance faciale.

Un scanner laser 3D dans l'iPhone 8 ?
© Hemera - Tracy Nors ©

Selon Rod Hall, analyste spécialisé en hautes technologies chez JP Morgan, le prochain iPhone, qui viendrait ponctuer les 10 ans de la gamme, pourrait remplacer le Touch ID (capteur d’empreintes digitales utilisé pour l’identification lors d’achats ou du déverrouillage de l’appareil), par un scanner 3D de reconnaissance faciale.

Si ces rumeurs venaient à se concrétiser, cela confirmerait la tendance de la marque à miser davantage sur la réalité augmentée que sur la réalité virtuelle.

Un scanner 3D, pour quoi faire ?

Selon Hall, l'iPhone 8 pourrait bien intégrer d’autres technologies biométriques que le TouchID pour réduire la frustration de ses consommateurs lors de leur identification.

En effet, l'actuel capteur d’empreintes fonctionne assez mal en conditions humides par exemple. Il avait été question d’un scanner d’iris, mais les dernières rumeurs semblent pencher davantage vers l’option d’un scanner 3D de reconnaissance faciale. Pour le moment, la technologie TouchID propose un taux d’erreur de 1 sur 50 000. Un module de balayage laser de reconnaissance faciale pourrait améliorer encore ce score, proposant une sécurisation accrue lors de l’identification.

L’iPhone 8 pourrait donc voir son bouton home supprimé, ses 5,8 pouces étant composé d’un écran OLED bord à bord.

A quoi ça sert dans la vie de tous les jours ?

Cette technologie comportait jusque-là de nombreuses difficultés à contourner, notamment en termes de puissance de processeur et de rapidité de traitement d’images.
Apple et son partenaire PrimeSense seraient prêts à relever ce défi technique si l’on en croit les déclarations de Rod Hall.

L’implémentation de cette technologie permettrait d’ici 2018 d’ajouter des fonctionnalités de réalité augmentée à l’appareil, applicables dans de nombreux domaines, comme par exemple le scan 3D de parties du corps pour estimer rapidement une taille de vêtements ou de chaussures, ou la numérisation d’objets en vue d’une impression 3D.


Quelles conséquences sur le prix du prochain iPhone ?

La version la moins chère de l’iPhone 7 était vendue à 769 euros. L’ardoise pourrait s’alourdir sérieusement pour le prochain modèle, un rapport annonçant un possible dépassement des 1000 euros symboliques, pour une édition anniversaire marquant les 10 ans de la gamme.

La hausse des prix serait en grande partie expliquée par le coût de l'écran OLED, supérieur à celui d’un écran LCD, mais l’intégration du scanner 3D pourrait ajouter environ 3% au coût de production de l’appareil, contribuant ainsi à la hausse de tarif annoncée.

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS