Des pirates informatiques font plier la mafia

Anonymous, les vengeurs masqués du web

Le
© Creative Commons - Vincent Diamante ©

Anonymous est un collectif de pirates informatiques. Ils agissent sur internet de façon anonyme. En octobre, un membre du collectif a été enlevé à Veracruz par un cartel mexicain de la drogue. Anonymous a répliqué suite à l'enlèvement avec une vidéo postée sur Youtube dans laquelle il exigeait la libération de l'otage sous peine de représailles.

Des pirates informatiques font plier la mafia

« Nous sommes Anonymous. Nous ne pardonnons pas et n'oublions pas. Vous avez fait une grosse erreur en prenant l'un des nôtres », menaçaient-ils sur la vidéo. Les Anonymous menacent alors de livrer d'ici le 5 novembre l'identité des alliés de cette mafia au sein des institutions mexicaines et de révéler les liens sensibles que le gouvernement entretient avec cette organisation. En conséquence, des policiers et des journalistes seraient impliqués dans les actions de Los Zetas, l'organisation mafieuse.

Contre toute attente, l'otage membre d'Anonymous a été libéré le jeudi 3 novembre.

Logo Anonymous
25 000 courriels piratés
L'otage libéré a fait passer un message, diffusé sur le blog d'Anonymous : « En cas de divulgation d'informations, les activistes Anonymous en subiraient les conséquences ». Pourtant, certains membres du collectif ont annoncé qu'ils révéleraient des informations malgré les menaces. Dont Barrett Brown, un journaliste américain âgé de 30 ans.

Près de 25 000 courriels auraient été piratés par le collectif, et contiendraient les noms des complices de ce cartel. Mais les risques d'être localisé par ces cartels sont très élevés. Trois personnes ont été assassinées depuis septembre car ils avaient partagé des informations sur Los Zetas.

Ce qui est certain, c'est que ce groupe de hackers indépendant peur rivaliser avec une organisation mafieuse et la faire fléchir, en atteste la libération de l'otage. C’est aussi ça, la puissance d’Internet…

La vidéo d’Anonymous adressée au cartel de Los Zetas (en espagnol) :

A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS