Tremblez, voilà les Anonymous !

Simples hackers ou véritables révolutionnaires ?

Le
© Von Quichotte - Creative commons ©

Les hackers les plus craints aujourd'hui sont sans aucun doute les fameux Anonymous. Ils font trembler les puissants, jusque dans les plus hautes sphères des États. Mais faut-il vraiment s'en inquiéter, ou au contraire, font-ils avancer la démocratie ?

Tremblez, voilà les Anonymous !

Les Anonymous constituent un ensemble de pirates qui agit sur Internet pour infiltrer des sites institutionnels. Ils affirment défendre la transparence et la liberté, combattre la manipulation des esprits. Mais ils emploient des méthodes parfois douteuses...
Les policiers visés en France
En France, la dernière action choc concerne la divulgation d'informations sur des gardiens de la paix, dont le site internet a été attaqué. Ainsi, des centaines d'adresses e-mail et les coordonnées de plus de 500 policiers ont été publiées. Même le site internet de l'Élysée a été piraté après la fermeture de Megaupload.
Des hacktivistes de tous bords
En-dehors des frontières, les Anonymous sont également très actifs. Par exemple, ils ont mené l'an passé des opérations contre des pays qui censurent l'information sur Internet, tels que l'Iran ou l'Algérie.

Bref, les cibles des hackers sont infiniment nombreuses et variées ; d'ailleurs, les pirates eux-mêmes viennent de tous les horizons. On trouve ainsi des adolescents qui piratent pour le plaisir, ou bien des « hacktivistes » très engagés qui organisent des opérations coup de poing de grande envergure.
Dans un autre registre, on se souvient aussi de ces pirates qui ont réussi à faire plier la mafia, il y quelques semaines…
Les Anonymous dans la rue… et pas toujours anonymes
Il y a quelques jours et pour la première fois en France, les Anonymous ont manifesté dans la rue contre le projet de loi ACTA. Certains ne portaient pas de masque… Alors, pas si anonymes que ça, les Anonymous ?

En définitive, les Anonymous possèdent un pouvoir immense, permettant de mettre à jour des informations confidentielles, ou encore de défendre la liberté d'expression. Mais gare aux dérives ! Car les moyens mis en œuvre sont parfois peu démocratiques et pas au goût de tout le monde…

A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS