Le cinéma du futur met tous vos sens en éveil

Des films à voir... et à manger

Le

Alors que le cinéma 3D connaît un succès mitigé, certains cinémas testent un nouveau concept. Dans le courant de la 4D, le principe serait de manger à un moment précis du film afin d'obtenir encore plus de sensations.

Le cinéma du futur met tous vos sens en éveil
© iStockphoto ©

Utiliser les 5 sens du spectateur
Ce concept porte un nom : « le cinéma comestible ». Oui, oui, vous avez bien lu : comestible. Les Anglais du Electric Cinema de Londres ont d'ores et déjà pu tester l'expérience avec le film à succès Le Labyrinthe de Pan, film sorti en 2006 et réalisé par Guillermo del Toro.

Le principe du « cinéma comestible », pour résumer, est de solliciter les 5 sens du spectateur pour apporter une nouvelle dimension aux films, à savoir l'odorat, l'ouïe, la vue, le toucher et bien sûr le goût. Les spectateurs doivent ainsi manger quelque chose en particulier à un moment précis sur le plateau-repas qui se trouve devant eux pour laisser exprimer ces 5 sens. Tout est prévu. En revanche, le prix sera probablement un frein puisqu'il est actuellement de 35 dollars la séance !

Le Parfum bientôt sur le banc d'essai
Si vous avez déjà vu le drame Le Parfum de Tom Tykwer en 2006, vous savez sans doute ce que peut provoquer ce film très prenant et terrifiant. Certains ont déjà pu redécouvrir cette œuvre avec un concept proche du « cinéma comestible ». Il y a fort à parier qu'ils en ont gardé un souvenir mémorable. Quand on sait à quel point ce film est basé sur les sens et plus particulièrement sur l'odorat, on peut penser que certains ont dû faire des cauchemars pendant quelque temps.

Le cinéma comestible : bonne idée, ou surenchère inutile ? À vous de décider!

A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS