Hotmail est mort, vive Outlook.com

Quand Microsoft « réinvente » le courrier électronique

Le

Microsoft a annoncé hier une rénovation de son système de messagerie, Hotmail, qui se verra remplacé par Outlook.com, en hommage à l'application de gestion de messagerie très populaire de Microsoft qui est un élément de sa suite Office.

Hotmail est mort, vive Outlook.com
© Medioimages/Photodisc ©

« Nous pensons que le temps est venu de réinventer le courriel. Donc aujourd'hui nous présentons un aperçu de Outlook.com », a annoncé un responsable de Microsoft, Chris Jones, sur un blog du groupe.

Relever la tête face à Google

Notant que depuis le lancement de la messagerie Gmail de Google en 2004, qui offre une capacité de stockage virtuellement illimitée, « pas grand-chose n'a changé » en termes de messagerie, M. Jones a estimé qu'il était « temps de redécouvrir le courriel, un courriel moderne, connecté, intelligent, puissant et sous contrôle ».

Depuis hier, les internautes peuvent donc créer une nouvelle adresse @outlook.com, ou, s'ils avaient un compte Hotmail, basculer sur le nouveau système – soit en gardant leur adresse originale @hotmail ou @msn.com, soit en adoptant la nouvelle terminaison.

Un mécanisme est également prévu pour basculer les utilisateurs de Gmail ou de toute autre messagerie sur le système Outlook.com.

Une messagerie connectée

Cette messagerie a notamment pour particularité d'être « connectée à Facebook, Twitter, LinkedIn, Google et bientôt Skype pour apporter le contexte et les communications qui comptent à la messagerie », souligne Microsoft sur son blog.

« Dans la boîte de réception d'Outlook.com, vos courriels s'animent avec les photos de vos amis, de récentes 'actualités' (d'un fil Facebook) ou tweets, la possibilité de bavarder en instantané ou de faire des appels vidéos - le tout avec un carnet d'adresses toujours à jour, connecté à vos réseaux sociaux », promet Microsoft, en assurant que pour autant l'internaute peut continuer à segmenter ses correspondants.

« Bien sûr vous contrôlez l'expérience, ce que vous communiquez, les réseaux auxquels vous vous connectez, et vos informations personnelles », fait valoir le groupe.

A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS