La renaissance de Myspace grâce à Justin Timberlake

Une revanche à prendre sur les autres réseaux sociaux

Le

Au début des années 2000, Myspace a bouleversé les habitudes des internautes, jusqu’à ce que Facebook et compagnie viennent ringardiser ce réseau social. Mais aujourd’hui, Myspace prépare son retour... sous la houlette de Justin Timberlake.

La renaissance de Myspace grâce à Justin Timberlake
© Myspace ©

« Myspace, tu vas mourir. » Cet avertissement, c’est celui des Rois de la Suède , groupe totalement déjanté qui sévit sur le web. Déjanté, certes, mais finalement « visionnaire ». Aujourd’hui, Myspace est un réseau social à l’abandon. Mais cela va changer : Myspace s’apprête en effet à connaître une nouvelle jeunesse avec Justin Timberlake, son nouveau copropriétaire.

Entre Pinterest et Windows 8

Ce nouveau Myspace est présenté dans une vidéo mise en ligne par le chanteur. Ce qui frappe en premier, c'est le tout nouveau look du site, à mi-chemin entre Pinterest pour la disposition des cadres et de Windows 8 pour la navigation horizontale.

Outre une mise en page totalement repensée, le nouveau Myspace ne sera pas un réseau fermé. Il sera possible de s'inscrire directement depuis Facebook ou Twitter, puis de partager des contenus en provenance de ces réseaux sociaux.

La musique comme axe fort ?

Il y a toutefois fort à parier que Myspace axera toujours sa communication sur la musique, comme en témoignent l'engagement de Justin Timberlake et la page d'accueil du site, mettant en scène un tourne-disque. Ainsi, de nouvelles fonctionnalités font leur apparition, comme la création de playlists à partager ou la possibilité de découvrir de nouveaux artistes et événements.

Complètement ringardisé par Facebook, Myspace a été revendu pour la modique somme de 35 millions de dollars à Specific Media Group et Justin Timberlake en 2011, après avoir été racheté par Rupert Murdoch quelque 580 millions de dollars, six ans plus tôt.

La date de lancement du nouveau Myspace est encore inconnue. Les plus curieux peuvent d'ores et déjà demander une invitation en ligne. En tout cas, Myspace a peut-être un beau coup à jouer alors que Facebook doit faire face à une nouvelle polémique suite à un possible bug sur ses paramètres de confidientalité.



A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS