Des eaux usées pour créer de la neige artificielle

Une première mondiale pour une station de ski de l’Arizona

Le

Si l’Arizona est un Etat connu pour son désert aride, il est aussi possible d’y faire du ski, notamment à Flagstaff. La station de ski de Snowbowl a décidé d’innover cet hiver, en utilisant uniquement des eaux usées pour créer de la neige artificielle.

Des eaux usées pour créer de la neige artificielle
© iStockphoto ©

Première mondiale à Flagstaff, Arizona. Snowbowl, la station de ski de cette petite ville américaine, sera en effet la première au monde à utiliser uniquement des eaux usées pour fabriquer de la neige artificielle sur ses pistes, de novembre à avril.

Un procédé pour attirer plus de skieurs

Le terrain sur lequel se situe la station de Snowbowl appartient aux services forestiers américains, qui ont déjà attesté de l'innocuité de ce type de neige. Selon ces services, l'eau traitée, qui est déjà utilisée pour arroser les terrains de golf et de football, répond aux critères d'hygiène, sa qualité étant juste un peu moins bonne que celle de l'eau potable. La station a expliqué qu'une plus grande quantité de neige allait encourager les skieurs à venir en plus grand nombre sur ses pistes, ce qui profitera à toute la région.

Les écolos en colère, les Indiens aussi

Cette initiative innovante a cependant provoqué l'ire des écologistes locaux, qui s'inquiètent de l'impact de cette neige artificielle sur la santé humaine. Des tribus autochtones se sont aussi opposées à ce projet, considérant les terres sur lesquelles se trouve la station comme sacrées. Mais un juge a débouté les tribus, et Snowbowl pourra donc produire sa neige artficielle à partir d'eaux usées dès novembre prochain, à l'ouverture de la station.

Ces dernières années, les hivers en Arizona – et dans les reste des Etats-Unis – ont été considérablement plus chauds et raccourcis que par le passé, avec des saisons de ski plus courtes et une moindre quantité de neige. Selon le Denver Post, les conditions climatiques ont entraîné une baisse du nombre de skieurs aux Etats-Unis, passant de 60,5 millions de forfaits vendus en 2010-2011 à seulement 51 millions pendant l'hiver 2011-2012, chiffre le plus bas depuis la saison 1991-92.

Une neige artificielle « différente » en Angleterre

L'utilisation de canons à neige artificielle nécessite traditionnellement de basses températures, mais des régions moins froides ont trouvé une parade à ce problème : des pistes de ski imitent la neige avec des fibres de plastique comme ceux d'une brosse. On trouve ce genre de pistes en Angleterre et aux Pays-Bas, où les monts enneigés ne sont pas légion.

A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
VOS REACTIONS