Comment surmonter le décès d’un proche ?

Comment te dire adieu ?...

Le
© Radu Razvan - 2009 - Fotolia.com ©

Le deuil est une étape qui, malheureusement, fait partie de la vie. Grands-parents, parents, amis ou même enfants, la mort est une véritable épreuve, la surmonter est difficile, voire inconcevable. Pourtant, nous y serons tous un jour confrontés, alors comment y faire face ? Comment la vivre au mieux ? Comment aider un enfant à la comprendre ?

Comment surmonter le décès d'un proche ?
Pas à pas vers l’acceptation
On dit généralement qu'un deuil se fait par étape. La première, l’anesthésie, plonge dans un état neurasthénique où l’on perd le contact avec la réalité. C’est le passage du «  je ne peux pas y croire ». Puis l’on commence à chercher des affaires personnelles, des photos et des signes indirects de l’être aimé : c’est la phase de recherche, où l’on a l’impression qu’il n’est pas encore vraiment parti.
Partager sa souffrance
Ensuite, une profonde tristesse s’installe : c’est la phase de dépression réactionnelle. La souffrance est forte, intense, et les émotions vives. Cette étape peut même devenir pathologique si elle perdure. Enfin, la phase de restructuration permet l’acceptation du deuil.
Durant ces phases, il est primordial de ne pas s’emmurer dans le silence et l’abnégation. La principale chose à faire est de communiquer avec ses amis, sa famille, de partager sa souffrance, de l’exprimer et de la vivre. Personne ne vous en voudra d’être triste, déprimé ou abattu.

AUTEUR
WR
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS