Masculin.com  ››  Forme  ››  Musculation  ››  Lexique de la musculation

Lexique de la musculation

Des exercices pour tout votre corps

Le
© iStockphoto - 2010 - Thinkstock.com ©

La musculation,  ce « sport de brute » dénué de toute intelligence, attire actuellement de plus en plus de personnes car c’est l’arme absolue pour sculpter, renforcer, affiner son corps. Mais une fois arrivé en salle, les choses se compliquent quelque peu : vous voila confronté à un vocabulaire inconnu  avec des mots tels que squat, crunch, abduction de bras, curl, extension couché, quadriceps… Pour vous aider voici, David Costa vous a concocté un petit lexique non exhaustif des termes que vous risquerez d’entendre lors de votre arrivée en salle.

Lexique de la musculation
Cuisses : le roi squat
Pour commencer ce lexique de musculation, il peut être utile de rappeler que le travail des cuisses se divise en deux zones : quadriceps (face avant) et ischios-jambiers (face arrière).
L’exercice le plus répandu pour les débutants est la presse horizontale ou inclinée. Bien calé sur le siège, il suffit de pousser avec ses 2 pieds pour tendre, mais sans verrouiller ses 2 jambes.

Le squat est l’exercice roi pour le travail des jambes, en raison de la grande sollicitation musculaire et technique qu’il demande. Tout simplement, il s’agit d’une flexion de jambe avec une barre sur les épaules. Il peut de faire de diverses manières : barre sur les clavicules, bras tendu, avec haltères…
Extension ou curl ?
Vous pourrez aussi pratiquer la leg extension – machine qui sollicite les quadriceps – où le mouvement consiste à tendre la jambe en position assise le plus souvent.
Enfin, le leg curl est un exercice sur une machine qui sollicite les ischios-jambiers, et où le mouvement consiste à rapprocher les talons des fessiers en position assise ou couchée sur le ventre suivant les machines.
Ne pas négliger les mollets
Trop souvent négligé, le travail des mollets est également important pour garder la forme, mais aussi pour l’harmonie et la force de vos jambes. Pour cela, vous utiliserez surement une calf machine (version assise) ou une standing calf (version debout). Dans tous les cas, il suffit de réaliser une extension complète des chevilles : autrement dit de monter sur la pointe de pieds en s’opposant à une charge.

A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS