Comment réagir au coming-out d'un proche ?

Annoncer son homosexualité n’est pas toujours facile à assumer

Le
© Design Pics - 2012 - Thinkstock.com ©

Marque de confiance ou orientation sexuelle difficile à cacher, le coming-out est un acte délicat, aussi bien pour celui qui annonce son homosexualité ou sa bisexualité que pour ses proches.

Comment réagir au coming-out d'un proche ?

La plupart du temps, il n'y a aucun signe qui précède ce genre d'annonce d'où le choc qui peut survenir après la nouvelle. Voici quelques pistes qui vous aideront à bien réagir à l'éventuel coming-out d'un parent ou d'un proche.
Révélation et confiance
Cette « sortie du placard » se fait généralement d'abord dans le cadre familial et/ou celui des amis. Ainsi, parents proches et amis intimes sont souvent les premiers à prendre connaissance d'une nouvelle sexualité. Et il arrive souvent que cette révélation soit suivie d'un choc émotionnel considérable et relatif à l'éducation reçue. Les sentiments peuvent aller du désarroi à la honte, voire à la colère.

Loin d'être une provocation, le coming-out est avant tout une preuve de confiance ainsi qu'une demande de soutien. En effet, si la nouvelle est bien prise par la famille et les amis proches, il se peut que la révélation doive se faire à nouveau mais dans un cadre professionnel. Le soutien des proches est donc primordial.
Révélation et réaction
La réaction la plus simple par rapport à la personne ayant fait son coming-out est de le remercier pour sa confiance. Puis, si la nouvelle ne vous a pas trop assommé, vous pouvez lui renouveler votre attachement : vous serez toujours frère, ami, partenaire de tennis...


Veillez surtout à ne pas tomber dans l'excès ou pire, à lancer des boutades qui nourrissent à tort les clichés sur l’homosexualité.

AUTEUR
Agence Edency
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS