Masculin.com  ››  Plus  ››  Famille  ››  Le coût d'un divorce

Le coût d'un divorce

Un accident de la vie qui coûte cher

Le

En plus des difficultés sentimentales et familiales qu'il entraîne, le divorce coûte cher. En France, c'est une des causes principales de faillite personnelle. Souvent les hommes doivent verser pensions et autres prestations qui pèsent sur leur budget.

Faire face à un divorce, c'est bien souvent repenser entièrement son budget. Il faut en effet financer les démarches du divorce lui-même (avocats, notaires...) et, une fois le divorce prononcé, de nouvelles charges pèsent sur les finances personnelles.
Evidemment, toutes les situations sont particulières et la loi en matière de divorce est extrêmement complexe. Connaître quelques éléments de base pourra tout de même vous aider à vous préparer.

Pendant le divorce
Payer un avocat, un notaire en cas de biens communs : tout cela a un prix. De 2500 euros pour un divorce par consentement mutuel à près de 15 000 euros pour divorce pour faute, le tout pouvant augmenter si les choses se compliquent.

Divorce
Divorce
Divorce
La nouvelle loi sur le divorce oblige les parties à liquider le régime matrimonial et à partager les biens : un notaire est alors indispensable.

Après le divorce
Une fois le divorce prononcé, vous aurez peut-être à payer :
  • une prestation compensatoire :
    C'est un capital à verser à votre compagne dans le cas où le divorce affecterait gravement son niveau de ressources
  • une pension alimentaire :
    Pour l'entretien et l'éducation des enfants.
Pacsés ?
Avec le PACS (pacte civil de solidarité), vous ne passez par la case « justice » : le partage des biens se fait à l'amiable.

Peut-on se faire aider ?
Oui, financièrement, vous pouvez demander une aide juridictionnelle si vous n'avez pas les moyens de payer les services d'un avocat.

La CAF prévoit aussi des aides comme l'allocation parent isolé, ou encore, plutôt demandé par les hommes, l'allocation soutien de famille ou l'aide au recouvrement de la pension alimentaire.

SOSPapa : le père se fait une place
En France, les hommes, les pères, ont longtemps eu du mal à faire valoir leur droit lorsqu'il s'agit de la cellule familiale. Généralement, la mère gagne le droit de garde par exemple. Cette association SOSpapa, membre de l'UNAF (Union nationale des Associations Familiales), fait entendre la voix des papas et propose par exemple une aide juridictionnelle (site internet : SOSpapa.net)
 
Pour connaitre le coût de votre divorce, faites un devis avec notre partenaire avocat.net.

par M. Algéo
© MICHEL TOURAINE (RF) / Jupiterimages

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS