Astuces pour bien négocier un prêt immobilier

Quelques clés pour un emprunt réussi

Le

Vous avez trouvé le logement parfait ? Très bien ! Reste maintenant à trouver un crédit, et comme un homme avisé en vaut deux, voici les astuces qui vous permettront de négocier le meilleur des emprunts.

Prêt immobilier
© D.Ducouret
L'emprunteur parfait
Négocier son crédit est un vrai petit jeu de poker. Vous avez les cartes en main, à vous de jouer. Pour un banquier, l'emprunteur idéal est un couple de moins de quarante ans, avec un faible taux d'endettement (inférieur à 33 %), un apport personnel à hauteur d'au moins 10 %, et bien sûr, des revenus confortables. Même si tous ces critères ne sont pas remplis, il est important de se présenter face au banquier sous son meilleur jour. Vous devez lui inspirer confiance.

Mettre les banques en concurrence
C'est la première clé d'un emprunt réussi. Le banquier est un commerçant comme les autres et pour vous attirer ou vous garder, il sera prêt à faire un effort. Internet propose à ce sujet des comparateurs de taux de crédit intéressants, ainsi que des demandes d'offres de crédit en ligne. Cela permet de faire une présélection. Toutefois, une bonne négociation d'homme à homme sera indispensable. Le moment de contracter un prêt immobilier est particulièrement propice au changement de banque.

Passer par un courtier
Si vous ne vous sentez pas l'âme d'un négociateur ou que le temps vous manque, vous pouvez faire appel à un courtier. Ils entretiennent des relations privilégiées avec les banques et peuvent à ce titre obtenir de bonnes conditions de prêt. Toutefois, leurs services sont rémunérés et ils facturent souvent des frais de dossier. L'AFIB vous donnera plus d'informations sur les intermédiaires compétents.

Externaliser l'assurance
Les assurances décès proposées par les banques pour les emprunts sont souvent assez chères et elles ne tiennent pas compte de votre âge. Un bon moyen d'économiser est donc d'externaliser ce service et de s'adresser à un professionnel de l'assurance. Le site http://www.assurance-pret-habitat.com/ permet d'obtenir des offres bien plus compétitives.

Le prêt à taux zéro
L'Etat, les municipalités et de manière générale les organismes territoriaux proposent des prêts à taux zéro aux primo-acquérants. Ces prêts sont soumis à conditions, de revenus notamment. L'un des intérêts de ces prêts est qu'ils peuvent tout à fait vous servir d'apport personnel et ainsi vous permettre de négocier un meilleur taux. Petite astuce : si votre femme est enceinte au moment de contracter un prêt à taux zéro, vous pouvez compter le futur bébé comme membre de votre foyer fiscal et ainsi obtenir 1 524 € de prêt supplémentaires.

Négocier les frais de dossier
Les banques facturent des frais de dossier lorsque vous contractez un crédit. Ils correspondent aux frais engendrés par la création et le suivi de votre dossier et représentent entre 0,4 % et 1 % du coût du prêt. Vous pouvez assez facilement les négocier surtout si vous traitez directement avec votre banquier et si votre dossier ne présente aucune complexité.

Remboursement anticipé
Les banques facturent des frais si vous souhaitez rembourser la totalité de votre emprunt avant le terme. Les aléas de la vie peuvent vous forcer à vendre et il serait dommage de devoir payer 3 % du capital restant dû. Toutefois, il existe des exceptions légales notamment dans le cas d'une cessation d'activité forcée, du décès de l'emprunteur ou du changement du lieu d'activité professionnelle. Pensez donc à faire supprimer cette clause du contrat dès la signature pour éviter toute mauvaise surprise.

par Arnold B.

Pour en savoir plus :
- comparateurs de taux de crédit
- demandes d'offres de crédit en ligne

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS