Réseaux sociaux et cooptation : un vrai bon plan

MyJobCompany veut bousculer les codes du marché de l’emploi

Le

Lancé fin 2011, MyJobCompany est un site de recrutement rémunérant les internautes par des primes de cooptation. En résumé : gagnez de l’argent en faisant embaucher vos proches. Les explications de Grégory herbé, fondateur du site.

Réseaux sociaux et cooptation : un vrai bon plan
© iStockphoto ©

MyJobCompany. Immanquablement, le nom de ce site renvoie à MyMajorCompany. Pourtant, les deux n'ont rien à voir. Enfin, presque. Dans les deux cas, un anonyme a la possibilité de voir sa carrière grandement évoluer. Mais quand MyMajorCompany permet aux musiciens de se faire connaître du grand public – une pensée pour Grégoire –, MyJobCompany se présente comme un outil particulièrement innovant pour votre carrière professionnel. Le site est un peu le temple de la prime de cooptation.

Concrètement, comment ça marche ? Lancé fin 2011, MyJobCompany.com est un site de recrutement par cooptation via les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn & Viadeo). Derrière ce site, on retrouve trois hommes : Cédric Cohen-Lemberg, Boris Sirbey et Grégory Herbé. Nous avons pu interviewer ce dernier, qui nous explique comme MyJobCompany entend « bousculer les codes en vigueur pour rendre le système plus équitable » et « séduire plus de 200 recruteurs d’ici la fin de l’année ».

Gregory Herbe, fondateur de MyJobCompanyPouvez-vous nous expliquer le principe
de MyJobCompany ?

Il s'agit d'un portail de recrutement par cooptation. Celui-ci renvoie au système d'affiliation, très répandu sur le web. Le but est de positionner l'internaute et de lui permettre de diffuser des annonces d'emploi auprès de son réseau de connaissances. Que ce soit son réseau personnel sur Facebook ou Twitter comme son réseau professionnel sur Viadeo ou LinkedIn. L'internaute est ensuite rémunéré pour chaque CV pertinent reçu par l'employeur – de l'ordre de 10 euros par CV.

En cas d'embauche, une prime de cooptation plus importante est versée. Celle-ci est comprise entre 700 et 4000 euros.

A qui s'adresse le site ?
Mais à tout le monde ! Jusqu'à présent, nous avons 3000 personnes inscrites en 6 mois, surtout des cadres. Mais nous avons vraiment l'ambition de nous adresser à toutes les personnes qui veulent profiter des atouts de leur réseau de connaissances.
Aujourd'hui, nous avons plusieurs types d'internautes inscrits : d'un côté, nous avons les broadcasters, qui diffusent toutes les offres d'emploi publiées sur le site et de l'autre, nous avons les snipers, qui sélectionnent certaines offres. Au milieu de tout cela, nous avons les utilisateurs occasionnels, qui viennent de temps à autre sur le site et qui partagent une offre. Chacun est libre !

Quels sont les types d'offres proposées ?
Nous essayons d'avoir des offres de tous horizons, du développeur web au directeur marketing. Pour l'instant, nous avons beaucoup d'offres dans les domaines de l'internet et de l'informatique, mais ceci n'est pas restrictif. Tous les domaines d'activité ont leur place sur MyJobCompany.

Mais finalement, quelles raisons aurait-on de ne pas s'inscrire à votre site ? Après tout, la personne inscrite se contente de partager un lien et de toucher une éventuelle prime ?
C'est vrai, tout le monde peut trouver son compte à s'inscrire. Après, je ne sais pas, c'est peut-être un problème de mentalités. En France, on a toujours eu un problème avec l'argent, on a l'air de trouver ça sale. On a déjà du mal à en parler en privé alors certains n'assument peut-être pas de partager un lien pour toucher de l'argent.

On a presque l'impression que vous pourriez créer un nouveau métier de diffuseur d'offres d'emploi...
C'est tout à fait ça ! Certains utilisateurs, d'ailleurs, passent beaucoup de temps sur le site et essaient d'optimiser au mieux la diffusion des annonces pour maximiser leurs chances de toucher une prime. Comme je vous l'ai dit, notre but est de « bousculer les codes » sur le marché du travail. A nous de poursuivre dans cette voie...

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS