Qui veut déguster une bière aux testicules de taureau ?

Le poisson d’avril devenu réalité

Le

Alors qu’il ne s’agissait à la base que d’un canular, la bière aux testicules de taureau est officiellement née dans le Colorado. Reste à savoir si elle aussi donne des ailes.

Qui veut déguster une bière aux testicules de taureau ?
DR ©

Une boisson, un taureau. Cela vous fait penser à du Red Bull et c’est normal. Sauf que ce n’est pas de la fameuse boisson énergétique dont nous allons vous parler aujourd’hui. En effet, prenons aujourd’hui la direction du Colorado, où un brasseur a fini par céder à la pression populaire en créant une bière aux testicules de taureau. Le concept avait été initialement lancé dans le cadre d'un poisson d'avril… qui n'a pas manqué d'émoustiller les amateurs de mousse.

Les testicules de taureau, ces « huîtres des Rocheuses »

C’est cette semaine, le 8 octobre précisément, que la Wynkoop Brewing Company a relié son premier fût de Rocky Mountain Oyster Stout à une tireuse. Le breuvage contient 11 kg de testicules de taureau rôtis, une spécialité culinaire connue dans la région sous l'euphémisme Rocky Mountain Oysters, littéralement « huîtres des Rocheuses.

« Les testicules de taureau frits, connus sous le nom 'Rocky Mountain oysters', sont une spécialité du Colorado, ce qui en fait l'ingrédient idéal pour le nouveau type de bière que nous avons créé, qui rend hommage à l'un des joyaux les plus singuliers du Colorado », expliquait le brasseur en brandissant un testicule de taureau cru dans une vidéo humoristique, mise en ligne le 1er avril (à voir ci-dessous).

Le canular a fait saliver les blogueurs spécialisés et les autres brasseurs, qui sont tombés dans le panneau et ont réclamé des échantillons. Mais c'est en goûtant à une création du brasseur Odell Brewing à base de vraies huîtres que la Wynkoop Brewing Company a décidé que le poisson d'avril méritait de se concrétiser.

Une bière couillue en édition limitée

La bière est brassée avec des malts locaux, de l'orge rôti, du houblon Styrian Goldings hops, du sel de mer, et « 3 BPB », une mesure désignant le nombre de boules par baril. Les testicules ont été tranchés à la main et rôtis avant d'être ajoutés à la mixture.

Le résultat est décrit par le brasseur comme une bière brune légèrement visqueuse, aux saveurs de sirop au chocolat, de Kahlua, d'expresso, avec une note proche de l'umami. « Nous brassons des bières couillues depuis des années », plaisante le brasseur en chef Andy Brown.

Seuls huit barils ont été produits, pour abreuver les visiteurs du Great American Beer Festival de Denver (Colorado), qui se tient cette semaine, du 11 au 13 octobre.





L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - A consommer avec modération

A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS