Le marché des devises : un bon plan pour investir ?

Pourquoi le trading de devises attire les particuliers ?

Le

Avec le développement du Forex, le trading des devises n’a jamais eu autant la cote auprès des investisseurs particuliers. Voici donc quelques bons conseils pour les hommes qui aimeraient placer leur argent sur le marché des devises.

Le marché des devises : un bon plan pour investir ?
© iStockphoto ©

Les volumes d’investissement

Avec en tout 50 à 100 milliards de dollars investis chaque jour, le trading des devises réalisé par les particuliers représentait en 2007 environ 5% de toutes les transactions du Forex. Ce volume a nettement augmenté, puisqu’en 2010 déjà on en arrivait à un volume spot (c’est-à-dire au comptant) journalier de 150 milliards de dollars, soit 10% de tout le marché spot du Forex (qui comprend aussi le marché des dérivés et le marché des swaps de devises).

Le succès du Forex est lié à la libéralisation récente de ce marché (avant le milieu des années 1970, le régime général des changes était un régime de taux de change fixes), à l’introduction de l’euro en 1999, mais encore et surtout à la facilitation croissante des transactions intervenue grâce aux plateformes électroniques de trading, une facilitation qui a bénéficié aussi bien aux banques (principaux acteurs du Forex) qu’aux gestionnaires de patrimoine, aux courtiers et enfin aux particuliers désireux de trader directement.

Sur quelle plateforme investir ?

Pour un particulier, le trading sur le Forex passe par un courtier (broker) qui se charge de trouver les meilleurs prix en l’échange une commission (mais pas de taxes gouvernementales, ni honoraires ni frais de transaction), ou se fait directement sur une plateforme jouant le rôle de teneur de marché (market maker) et de contrepartie acheteuse ou vendeuse, c’est-à-dire proposant à tout moment pour les devises un prix vendeur et un prix acheteur, et ne se rémunérant que grâce au « spread », l’écart entre prix d’achat et prix de vente.

Ces modalités de trading sur internet se passent donc des intermédiaires classiques des marchés financiers que sont les sociétés de Bourse et même les conseillers bancaires. Les plateformes de trading se sont développées en plusieurs temps : au milieu des années 1990, les pionniers se nommaient CMC Markets ou Midas (Saxo Bank), avant que n’émergent à partir du début des années 2000, grâce à un travail de développement des softwares adéquats, des plateformes comme MetaTrader 4 ou MultiCharts.

Au milieu des années 2000, des réseaux sociaux de trading (Currensee, Zecco Forex, eToro, FXStat) participeront à populariser encore plus le Forex.

Les avantages du Forex pour les particuliers

Pour les particuliers, les avantages du Forex, comparés à d’autres sortes d’investissements, sont nombreux : c’est un marché sûr, dont l’information principale (certes un peu spécialisée via les bons indicateurs et les bonnes statistiques publiées régulièrement) est accessible à tous de façon simultanée et équitable. Pas de risque de délit d’initié, pas de contrôle possible du prix d’une paire de devises par un seul acteur.

Du côté des courtiers américains et britanniques, les plus actifs du Forex, une garantie de contrôle est assurée par la régulation de la NFA (National Futures Association) et de la FSA (Financial Services Authority), et cela alors même que le Forex n’est pas un marché réglementé. Dans ce cadre relativement sécurisé, l’avantage structurel du Forex est de pouvoir gagner à la hausse comme à la baisse, puisque l’achat d’une paire de devises correspond aussi bien à un acte d’achat (de l’une des devises) qu’à un acte de vente (de l’autre devise). Un pari sur la dépréciation d’une devise peut en d’autres termes être fructueux.

Enfin, l’avantage structurel le plus marquant du Forex du point de vue des particuliers est la possibilité de faire jouer un effet de levier de 1 à 50 et même de 1 à 100, c’est-à-dire de prendre une position 100 fois supérieure aux fonds réels dont on dispose. Ce levier est nécessaire compte tenu de la faible volatilité des paires de devises cotées 24 heures sur 24 (encore un avantage appréciable) sur le Forex : des variations de 1% sont considérées comme énormes, et si des leviers très importants n’étaient pas autorisés, seuls les investisseurs engageant au moins 50 000 euros auraient intérêt à intervenir sur ce marché. Tel n’est donc pas le cas, et des petites sommes peuvent y être engagées tout en représentant des positions plus importantes, parce que ces positions peuvent être débloquées facilement.

 

Article proposé en collaboration avec le portail financier Trader-Forex.fr

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS