Faut-il parler pendant l’amour ?

Quand le vocabulaire coquin décuple le plaisir... ou pas !

--- Le ---

Certains aiment parler quand ils font l'amour. Dire des mots crus ou plus tendres, manier le vocabulaire coquin. Mais attention à ne pas trop en dire.

Faut-il parler pendant l’amour ?
© iStock - gpointstudio ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Faire l'amour ne se résume pas à un acte charnel, physique. Certains aiment y ajouter des mots. De fait, manier le vocabulaire coquin peut être une bonne façon de faire monter l'excitation. Mais à trop parler pendant l'amour, vous risquez aussi de couper toute envie à votre partenaire. Alors, des mots les plus crus aux plus tendres, que faut-il dire (ou pas) sous la couette ? Et si, finalement, là aussi, le silence était d'or ?

Silence, ça tourne !

Un rapport sexuel simple mais passionné, sans le moindre mot. C'est souvent ce qui se passe lors du premier rendez-vous. On n'ose pas, on ne se connaît pas encore assez. Les gestes de découverte du corps de l'autre et la tension du moment ne laissent pas beaucoup de place à la discussion.

On se respire, on se caresse, mais aucun n'ose prononcer de mots. Si vous êtes un adepte de l'excitation verbale, il faut le dire et commencer en douceur. Dire parfois quelques mots peut alors donner un coup de fouet au désir !

Parlez-moi d'amour...

Vous ne connaissez pas encore votre partenaire ? Alors on vous conseille le vocabulaire coquin soft. Romantique. "Tu es belle, ta peau est douce, j'aime tes seins, tu es délicieusement coquine..." Souvent, les femmes aiment les mots d'amour : "mon ange", "mon amour", "tu es adorable"... C'est le moment idéal pour lui faire des compliments, mais sans vous lancer dans de grandes tirades. De courtes phrases, de simples mots, des surnoms mignons : voilà de quoi l'émoustiller en douceur !

Vous avez envie que l'autre vous parle ? Soyez clair et dites-lui ce que vous attendez. "J'aimerais que tu me parles, que tu montres que tu apprécies ce que je te fais..."

Dans un tout autre registre, le fantasme de la relation à trois est assez fréquent chez les hommes (et les femmes aussi). Vous pouvez alors décrire une situation imaginaire avec tel ou tel personnage qui ferait telle ou telle chose. Mais on vous déconseille ce genre de vocabulaire lors de la première nuit passée ensemble !



Le vocabulaire coquin peut décupler le plaisir

Tout est bon dans le vocabulaire cochon

Vous connaissez bien ses goûts ? Allez-y gaiement ! Osez le vocabulaire coquin plus "trash". En amour, rien n'est interdit à partir du moment où tout est consenti !

C'est votre partenaire qui commence ? Laissez-vous aller, il ne doit pas y avoir de gêne, vous partagez un moment d'intimité en couple et tout se qui se passe là concerne ce moment précis.

Parler cru, dire des insultes à l'autre (on laisse travailler votre imagination plutôt que vous donner des exemples ici) peut être excitant, surtout pour les personnes qui sont très prudes dans la vie ! La limite de l'incorrect et le fait de braver un interdit suscitent alors une excitation qui complète parfaitement ce moment érotique !

On évitera toutefois les termes trop crus si la personne n'est pas prête, au risque de faire un plat énorme et de voir l'ambiance retomber comme un soufflet. Parler pendant l'amour, OK, mais sous la couette comme ailleurs, attention au dérapage !


Parler pendant l'amour, OK, mais attention au dérapage

Thèmes connexes :
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS