Musée des vibromasseurs : visite guidée

Le musée des jouets spéciaux de nos grands-mères

Le
© iStockphoto ©

A San Francisco, Carol Queen, sexologue et conservateur, aime faire découvrir son musée antique du vibromasseur au cours d’une visite guidée toujours un peu spéciale. Cet étonnant musée regroupe une collection coquine et retrace l'histoire de la santé et de la sexualité féminine de la fin du XIXème siècle jusqu'aux années 1970.

Musee des sextoys de San Francisco

Il existe bien un musée britannique des tondeuses à gazon, alors pourquoi pas un musée des vibromasseurs ? Il est situé dans Polk Street, à San Francisco, mais ne se visite pas forcément en famille.
Traitement médical ou appareil électroménager
On y découvre plus de cent modèles de vibromasseurs dont le plus ancien date de 1869. Dénichés dans les marchés aux puces ou offerts par des clients du Sex-shop Good Vibrations, qui abrite le musée, ils sont surprenants.

Ces vibromasseurs étaient conçus pour traiter « l'hystérie » féminine ; on leur prêtait des vertus pour traiter les maux de tête, l'asthme ou la tuberculose. Dans les années 1920, ils sont proposés en vente par correspondance comme du « petit électroménager » dans les magazines féminins.
À air, à manivelle, à piles ou électriques
Certains ressemblent davantage à des objets de torture que de plaisir. Vous y retrouverez des objets vus dans les affaires de sa grand-mère et dont vous découvrirez enfin l'utilité ou même un masseur pour cuir chevelu qui s'enfile sur un doigt ; d'autres vont choquer comme le modèle pneumatique à air comprimé datant de 1906 qui est sûrement plus explosif que l'orgasme qu'il peut provoquer.

Visite guidée du musée des vibromasseurs avec Carol Queen
(vidéo en anglais) :


A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS