Les hommes plus novices que les femmes en matière de baiser ?

La gent féminine a encore beaucoup à nous apprendre

Le

S’il est coutume d’affirmer que les hommes sont les plus enclins à papillonner, il semblerait qu’il faille reconsidérer la question. D’après une étude de Parship, les femmes seraient particulièrement chevronnées en la matière.

Les hommes plus novices que les femmes en matière de baiser ?
© Zoomar ©

Des chiffres inattendus

Si l’on en croit ce sondage, les femmes auraient au total une vingtaine de partenaires de baiser pendant leur vie contre seize en moyenne pour les hommes. L’écart, sans être immense, est tout de même significatif. La gent féminine se révèle donc plus expérimentée. De quoi faire vaciller les clichés !

Une explication toute trouvée

La raison est que les hommes choisiraient mieux leurs partenaires. Les femmes seraient quant à elles un brin plus frivoles dans ce domaine. Près de 40 % des hommes affirment ainsi avoir fougueusement embrassé moins de cinq femmes alors que seulement un quart de ces dernières ont eu au cours de leur vie moins de six partenaires. Là encore, la différence est indéniable ! Alors messieurs, serait-ce finalement vous, les plus loyaux et les plus épris ?

Tous égaux face à la symbolique du baiser

Malgré tout, hommes et femmes s’accordent quant à la dimension affective du baiser. Comme l’affirme Céline de Donno, psychologue-coach pour Parship.fr, filiale d’une grande agence européenne de rencontres, « l’art du baiser n’a pas de sexe ». Dans le couple, il fait figure de préliminaire amoureux. Il crée une proximité, un échange parfois bien plus intime que la relation sexuelle. Car, comme l’écrit si poétiquement Edmond Rostand, un baiser c’est : « Une façon d’un peu se respirer le cœur / Et d’un peu se goûter, au bord des lèvres, l’âme ! » (Cyrano de Bergerac).

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS