Développer son langage corporel grâce à des capteurs

Quand la technologie vient en aide aux séducteurs

Le

Parce qu’il n’est pas toujours facile d’améliorer son apparence et de laisser « parler son corps », des scientifiques ont eu l’idée de créer des capteurs futuristes à porter sous ses vêtements. Explications.

Développer son langage corporel grâce à des capteurs
© Ron Chapple Studios ©

On sait à quel point le langage corporel est un élément à ne pas négliger dans le domaine de la séduction. Et pas seulement. Des scientifiques suisses ont en tout cas bien compris l’importance de ce facteur et viennent de mettre au point un système de capteurs à porter sous sa chemise. Encore au stade de prototype, ce système vibre pour aider à adopter une bonne posture dans différents types de situations stressantes comme un entretien d'embauche ou lors d'un premier rendez-vous amoureux.

RISR : un outil pour avoir confiance en soi

Ce nouveau dispositif, appelé RISR, est né de l'imagination de deux chercheurs suisses, Ludwig Zeller et Kjen Wilkens, de l'University of Applied Sciences and Arts Northwestern Switzerland.

« En parlant avec des collègues et des amis, je me suis rendu compte que presque tout le monde semble vouloir améliorer son apparence et que peu de gens ont vraiment confiance face aux autres », a confié Ludwig Zeller au blog Co.Design cette semaine. « RISR a un rôle à jouer, c'est un système qui vous aide à faire face à ces horribles situations stressantes au travail et dans la vie privée ».

L’analyse du langage corporel

Mais Co.Design explique que la vraie innovation du RISR réside dans sa caméra infrarouge 3D, une sorte de Kinect portable, tourné vers l'extérieur qui permet d'analyser le langage corporel des autres en temps réel.
Lorsque l’on parle à un ami, par exemple, le RISR peut vous guider par des vibrations pour reproduire le langage corporel de la personne en face de soi. Ce dispositif peut aussi avoir des applications thérapeutiques, pour les personnes souffrant d'autisme ou de simples difficultés pour agir en société.

Dans le même domaine, un professeur britannique, Gregory Sporton, développe actuellement une nouvelle combinaison couverte de capteurs pour les gymnastes, appelée MotivePro, qui vibre lorsque une partie du corps de l'athlète n'est pas parfaitement alignée.



A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS