Peut-on être heureux sans faire l’amour ?

Le « no sex » : la chasteté, le nouveau ciment du couple ?

Le

Souvent considéré comme un élément essentiel dans la bonne santé d'un couple, le sexe fait face aux changements des mentalités. Avez-vous déjà entendu parler du « no sex », une pratique consistant à bannir le sexe de nos relations amoureuses ?

Peut-on être heureux sans faire l’amour ?
© Goodshoot ©

Un phénomène grandissant

Selon une enquête de parship.fr – un site français majeur dans le domaine des rencontres par affinités –, parmi 1 400 célibataires, la moitié des personnes interrogées envisageraient de recourir à l'absence de sexualité dans leur couple.

Ainsi, 25% préconiseraient carrément l'arrêt de relations sexuelles sur une courte période afin de relancer le désir tandis que, de manière plus surprenante, 23% déclarent avoir déjà pratiqué le « no sex » ou envisagent d'y recourir. Quelles peuvent être les raisons d'un tel choix ?

Une nouvelle vision du couple

La psychanalyse et les lieux communs ont généralement tendance à placer le sexe comme élément essentiel de la vie d'un couple : ainsi un couple durable et heureux serait lié à une vie sexuelle satisfaisante. C'est à cette idée que le « no sex » vient s'opposer, en détrônant la sexualité afin de promouvoir un nouveau type de communication entre partenaires, et une nouvelle intimité.

Ainsi, le « no sex » permettrait de donner une tout autre tournure à une relation, en créant une complicité nouvelle, décentrée de la sexualité. Un nouveau moyen de stimuler l'imagination et de se découvrir plus en profondeur.

A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS