Meetic est-il toujours la référence des sites de rencontre ?

De nouveaux services proposés aux célibataires en 2013

Le

Racheté il y a quelques mois par l’Américain Match.com, Meetic entend poursuivre son développement en 2013 en proposant de nouvelles fonctionnalités.

Meetic est-il toujours la référence des sites de rencontre ?
© Hemera ©

Concurrence accrue sur le marché de la rencontre

Après le départ en 2011 de son fondateur Marc Simoncini, Meetic, site de rencontre créé dix ans plus tôt, a connu une année 2012 « positive » avec un « redémarrage de la croissance organique », a fait valoir devant la presse le directeur général Philippe Chainieux.

Il a rappelé le gros travail effectué sur la réduction des dépenses de communication et de marketing qui a permis à la société d'améliorer de plus de 40% sa marge opérationnelle sur les neuf premiers mois de l'année.
Dans un secteur comptant quelque 2000 sites concurrents en France – dont certains sont gratuits – le groupe aborde, « relativement confiant », l'année 2013, et entend rester « leader » sur le marché européen sans pour autant remettre en cause son modèle payant par abonnements, selon M. Chaigneux.

Pour la nouvelle directrice de Meetic France, Jessica Delpirou, il reste encore de la place et de fortes marges de croissance sur ce marché de plus en plus concurrentiel.

Un coup de jeune pour Meetic

Pour redonner un nouveau souffle et « un coup de jeune » à la marque, Meetic a rafraîchi son célèbre logo en forme de coeur et lancé cette semaine une campagne publicitaire à la télévision et sur le net reposant sur les témoignages directs d'une poignée d'abonnés.

Sur 18 millions de personnes célibataires, divorcées ou veuves en France (+20% en dix ans, selon l'INSEE), six millions ont accès à Internet, et 50% de ces six millions d'internautes ont déjà utilisé un site de rencontre. « Il faut donc aller chercher les 50% restants », a expliqué Jessica Delpirou.

De nouvelles offres pour les célibataires

Pour les convaincre, Meetic (767 000 abonnés payants) a aussi lancé un nouveau service : les soirées « live » pour célibataires avec des prises de contact non plus virtuelles comme avec le site, mais dans le monde physique, sur un mode plus traditionnel. Elles seront organisées dans une trentaine de villes et plusieurs fois par semaine, en partenariat avec 80 bars et autres lieux nocturnes.

Ces soirées sont ouvertes à tous les « inscrits actifs » qui peuvent eux-mêmes être accompagnés de trois autres célibataires (au maximum) et constituent ainsi un vivier nettement plus large que le parc des abonnés payants. Ce vivier doit attirer une nouvelle audience d'abonnés, espère la société.

Meetic table aussi sur un nouvel algorithme pour à la fois mieux cerner le profil de ses abonnés et mieux cibler leur recherche et leurs attentes, et sur de nouvelles fonctionnalités. Et donc, enfin permettre à un maximum de célibataires de trouver l’amour ?

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS