Cuisiner : un argument de séduction ?

Bien se nourrir pour séduire

Le

Et si le fait de savoir cuisiner était un atout décisif pour séduire une femme ?

Cuisiner : un argument de séduction ?
© George Doyle - Stockbyte ©

Le site de rencontres par affinités culturelles Mektoube.fr dévoile les résultats d’un sondage réalisé auprès de certains de ses membres quant à la relation que les célibataires entretiennent avec la cuisine et l’importance qu’ils y accordent dans le choix d’un partenaire.

Un vrai argument de séduction

Mektoube.fr a mené une enquête auprès de 2 453 membres (1 243 femmes et 1 210 hommes) afin d’explorer une thématique à la mode : la cuisine. Sans surprise ou presque, une majorité de femmes (71 %) déclarent savoir cuisiner, contre 54 % des hommes. À l’inverse, la plupart des inscrits de sexe masculin (68 %) déclarent que l’art culinaire est un vrai atout de séduction, contre 53 % des femmes interrogées.

Halte à la gourmandise pour séduire !

Même si partager un bon repas avec sa moitié est un plaisir revendiqué par 64 % des célibataires sondés, pas question que le premier dîner soit gâché par un excès de gourmandise ! 20 % des hommes et 8 % des femmes seulement avouent manger à leur faim lors de la première rencontre. Pas question non plus que certains aliments compromettent le bon déroulement du repas, voire un éventuel premier baiser : 59 % des célibataires estiment qu’il faut s’abstenir de manger de l’ail, des hamburgers ou des spaghettis (25 %).

Une occupation de femme

Et une fois que les célibataires ont trouvé leur moitié, ils sont 54 % à conserver leurs habitudes alimentaires. Pour ce qui est de la parité dans la cuisine, 62 % des personnes sondées affirment qu’il ne s’agit pas d’un domaine réservé à l’un ou à l’autre, mais 41 % des 30-45 ans et 56 % des plus de 45 ans estiment que cuisiner est une tâche plutôt féminine... Certains clichés ont la vie dure.

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS