Fashion week homme de Londres : les tendances 2018

Que retenir des premiers défilés de mode printemps-été 2017-18 ?

--- Le ---

Pour son cinquième anniversaire, la London Fashion Week Men's a joué la carte de l'excentricité, avec de nombreux défilés hauts en couleur pour 2018.

Fashion week homme de Londres : les tendances 2018
Défilés Vivienne Westwood, Bobby Abley et MAN ©
Ludovic Bonnet

Rédacteur en chef
Masculin.com
[Google+]

Des Teletubbies, de la cotte de maille sur le visage, des espèces de casques gonflables transparents... Il y avait vraiment des créations surprenantes, cette année, sur les podiums de la Fashion Week homme de Londres. Mais en dehors de ces éléments difficiles à porter au quotidien, ce qu'il faut retenir, c'est que les imprimés, les rayures et la couleur sont à la fête pour la saison printemps-été 2018.

Nos défilés préférés

Comme chaque année, Vivienne Westwood a marqué la fashion week londonienne avec un défilé... spectaculaire. Mais cohérent. S'inspirant du jeu de cartes, la lady a vêtu ses mannequins de piques, de trèfles, de coeurs et de carreaux, en profitant pour "dénoncer le système financier et les géants qui abusent de la planète", tout en conviant quelques clowns tristes sur le podium. Bref, du pur Vivienne Westwood !


Défilé Vivienne Westwood printemps-été 2018




Dans un style tout britannique, on apprécie beaucoup la nouvelle colelction d'Oliver Spencer. Plus sobre que bon nombre de ses camarades, le créateur a opté pour une palette de couleurs sombre et naturelles. Parfois, la discrétion, ça a du bon. Du très bon, même !


Défilé Oliver Spencer printemps-été 2018



Enfin, Topman Design a réussi à proposer des tenues chics teintées d'originalité. Beaucoup de rayures au menu – cela semble devoir être l'une des grosses tendances de l'année 2018 – ainsi que des coupes amples et quelques jeux de superposition. Des éléments que l'on retrouve aussi beaucoup chez Astrid Andersen.


Défilé Topman Design printemps-été 2018


Défilé Astrid Andersen printemps-été 2018

De l'unisexe, encore et toujours

Saison après saison, la mode se fait de plus en plus unisexe. Au-delà des défilés mixtes (comme chez Vivienne Westwood), on ne compte plus les modèles masculins portant des jupes sur les podiums.

Mais certains n'hésitent pas à aller plus loin, à l'image d'Edward Crutchley, qui a décidé qu'en 2018, l'homme pourrait se prendre pour Sissi et porter de très jolies robes de princesse. Alors, oui, les robes sont belles, mais bon... un beau jean ou un chino, c'est sympa aussi !


Défilé Edward Crutchley printemps-été 2018

Des looks complètement WTF

Enfin, et come évoqué en ouverture de cet article, ces 4 jours de défilés londoniens ont donné lieu à des présentations surréalistes. A ce titre, difficile de ne pas citer l'hommage rendu aux Teletubbies par Bobby Abley. Certains modèles étaient carrément grimés en personnages enfants, quand d'autres portaient un haut voulant vert pomme associé à une mini-jupe à froufrou rose, par exemple.


Défilé Bobby Abley printemps-été 2018



Pas assez original ? On a mieux ! Au défilé MAN - Rottingdean Bazaar, le duo de créateurs James Theseus Buck et Luke Brooks a imaginé des tenues à base de pâtes et d'outils. Oui, oui, vous avez bien lu ! Ici, la mode se la joue art contemporain... au risque de désorienter un peu le public. Mais c'est aussi ce qui fait le charme de ces défilés, non ?


Défilé MAN printemps-été 2018

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS