Montres Goldgena : un projet qui dérange... et qui cartonne !

La marque Code 41 met le monde de l'horlogerie en ébullition

--- Le ---

La campagne de financement participatif du projet Goldgena a rencontré un succès massif : 300 000 euros ont été récoltés en quelques jours.

Montres Goldgena : un projet qui dérange... et qui cartonne !
© Code 41 ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Un projet transparent pour des montres de qualité

Depuis le mois de mars 2016, le projet Goldgena agite le monde très fermé de l'horlogerie suisse. Trois associés (en partie suisses) ont choisi de dévoiler les secrets du prestigieux label Swiss Made. Leur objectif : proposer des montres de qualité à des prix abordables via une transparence complète sur l'origine des pièces, les coûts de fabrication et de développement.

Du projet Goldgena aux montres Code 41

Code 41, c'est le nom qui a finalement été donné à cette marque communautaire qui entend créer des montres mécaniques accessibles. Code 41 car ce nombre est le code pays pour la Suisse mais aussi parce qu'en informatique, code 41 est une erreur système. D'ailleurs les montres sont proposées sous le nom d'Anomaly-01 et Anomaly-02.

L'atelier est basé en Suisse et a travaillé depuis plus de dix ans pour de très grands noms de l'horlogerie suisse. L'objectif est de concevoir une montre spectaculaire avec un mouvement mécanique standard. Les modèles proposés ont un boîtier en acier inoxydable de 41 mm – encore ce fameux nombre ! – de diamètre avec un mouvement automatique japonais Miyota ou suisse ETA.

Depuis le lancement du projet en mars 2016, le développement est détaillé semaine après semaine. La campagne de financement participatif a été lancée en novembre pour un lancement officiel prévu en mai 2017.


Montre Code 41 Anomaly-02


Un label TTO à la place du label Swiss Made

Ce projet a permis la création du label TTO, pour Total Transparency on Origin. Sur le site, on peut ainsi vérifier la provenance de chaque pièce des montres Code 41 mais aussi celle d'autres montres concurrentes qui se sont inscrites.

Selon les initiateurs du projet, certaines manufactures suisses font payer six à huit fois le prix de revient de leur montre. Le projet Goldgena, c'est aussi la suppression des intermédiaires de distribution. Le tout pour des montres de qualité équipées d'un mouvement automatique fiable et précis mais à un prix abordable. Comptez ainsi 415 euros en "early bird" et environ 600 euros à terme. Une somme certes importante sur le papier, mais plus que raisonnable pour des montres de cette qualité – pour ce qu'on en sait.

Un ovni dans le monde de l'horlogerie

Une application innovante a été développée pour que les futurs acheteurs puissent entrer en contact avec des personnes ayant déjà acquis une montre Code 41 et avoir ainsi un avis objectif – mais ces personnes touchent tout de même 10 % sur chaque modèle vendu !

Bref, vous l'aurez compris, le projet Goldgena est l'occasion de jeter un pavé dans la mare horlogère. Les amateurs de belles montres ne s'y sont pas trompés puisque la campagne de crowdfunding lancée sur Kickstarter a rencontré un succès impressionnant. 300 000 euros ont été récoltés en moins de 10 jours, soit plus de 4 fois la somme demandée.


Découvrez la Galerie Photo

Thèmes connexes : Luxe crowdfunding
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS