Breitling Navitimer : fascinante rattrapante

Breitling crée un mouvement à rattrapante pour son iconique Navitimer

--- Le ---

La maison Breitling a profité du Baselworld pour dévoiler la nouvelle-venue de sa ligne Navitimer : une superbe montre à rattrapante.

Breitling Navitimer : fascinante rattrapante
© Breitling ©

Breitling a créé son propre mouvement de chronographe à rattrapante, l'une des complications horlogères les plus sophistiquées. C'est la mythique Navitimer qui le présente avec une construction novatrice pour un maximum de précision, de fiabilité et de robustesse.

Dévoilé à Baselworld, ce modèle emblématique Navitimer à rattrapante est disponible en acier ou en or rouge avec toujours un cadran couleur bronze exclusif.

Un nouveau mouvement "maison" pour Breitling

Il est déjà rare qu'une marque ait son propre mouvement mais c'est encore plus rare quand il s'agit d'un mouvement à rattrapante. Breitling l'a fait et montre ici sa parfaite maîtrise du chronographe mécanique.

Le chronographe de la Navitimer Rattrapante est ici doté de deux aiguilles centrales superposées. L'une d'elle permet d'être stoppée et redémarrer à volonté pour marquer des temps intermédiaires avant de "rattraper" l'autre aiguille. C'est le résultat d'un très long travail d'ajustage et de réglage pour obtenir robustesse, fiabilité et précision sur une montre produite "en série".

Deux innovations brevetées

Pour son chronographe Navitimer Rattrapante, Breitling a fait breveter deux innovations importantes. La première concerne le mécanisme d'isolation. Celui-ci fait en sorte que l'utilisation de la rattrapante n'ait absolument aucun impact sur la précision et sur la réserve de marche.

L'autre innovation présentée sur cette jolie montre concerne le mécanisme d'arrêt de la rattrapante. Il permet un arrêt d'une précision extrême et une fiabilité encore meilleure.



La Navitimer, une évidence pour animer pour ce nouveau moteur

Pour ce nouveau moteur "maison", le calibre B 03, Breitling a choisi son modèle emblématique, la Navitimer. Créée en 1952, elle est le plus ancien chronographe mécanique.

Dans cette nouvelle version, la montre est dotée d'un boîtier de 45 mm en acier. Une édition limitée de 250 exemplaires arbore un boîtier en or rouge. Dans les deux cas, le cadran exclusif est de couleur bronze. La réserve de marche est supérieure à 70 heures.

Sur cette Navitimer Rattrapante, le logo "B" est sur l'une des trotteuses du chronographe alors que l'ancre associée se trouve sur l'autre aiguille. Un poussoir à 3 heures dans la couronne permet de stopper et de remettre en marche la rattrapante aussi souvent qu'on le souhaite. C'est beau, non ?

Découvrez la Galerie Photo

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS