Charlie Winston, musicien vagabond

Le
Charlie Winston, musicien vagabond
Masculin.com - Ludovic Bonnet, © Stéphanie Dray - Vidéo fournie par Tele-vision.fr ©

Charlie Winston avait toutes les cartes en main pour réussir dans le milieu artistique. Issu d’une famille d’artistes, ses parents étaient en effet des chanteurs de folk. Son frère Tom Baxter est en outre un chanteur qui a déjà sorti deux albums en Grande-Bretagne.

Découvert par Peter Gabriel
Mais si Charlie Winston parvient aujourd’hui à se faire un nom dans l’industrie musicale, c’est avant tout à son talent qu’il le doit. Une chose est sûre : tout est allé très vite pour lui ! C’est en 2007 que Peter Gabriel le repère et lui propose d’effectuer la première partie de sa tournée européenne.
Commençant à se faire une place dans le milieu, Charlie Winston parvient ensuite à faire la bonne rencontre, au bon moment : celle du label Atmosphériques qui a auparavant découvert, entre autres, Louise Attaque et Abd Al Malik. De là, il fait la connaissance de Mark Plati, qui a collaboré avec Alain Bashung, David Bowie et The Cure.

Un « Hobo » sur la route du succès
Tout s’enchaîne et 2008 marque l’enregistrement de son album « Hobo », principalement enregistré à Paris, où réside d’ailleurs Charlie Winston. Le premier single issu de cet album, « Like a Hobo » (Tel un vagabond, en français dans le texte), sorti début 2009, tourne encore en boucle sur toutes les ondes.
La musique de Charlie Winston est un mélange de folk, de soul et de jazz qui n'est pas sans rappeler Bob Dylan, mais aussi les Etats-Unis des années 30. Le clip de « Like a Hobo » en est d’ailleurs une parfaite illustration. Ce titre frais et entêtant aura en tout cas eu le mérite de placer le vagabond Charlie Winston sur la route du succès.





A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS