Le Plan « foireux » de Nelly Furtado

Le
Le Plan « foireux » de Nelly Furtado
Masculin.com - Ludovic Bonnet, © Polydor ©

Déception. C'est un peu le mot qui ressort à l'écoute du nouvel album de Nelly Furtado, « Mi plan », dans les bacs depuis le début du mois d'octobre. Pourtant, ce quatrième opus de la chanteuse n'est pas mauvais, non. Mais il intervient après les excellents « Folklore » et surtout « Loose », sur lequel sa coopération avec Timbaland s'est révélée très fructueuse.

Nelly Furtado se lance dans la variétoche
Pour « Mi plan », Nelly Furtado a souhaité renouer avec ses racines latines. Du coup, l'album est entièrement en espagnol. Un changement qui pouvait s'annoncer prometteur : « Tiens, Nelly ne se repose pas sur ses acquis et va nous proposer quelque chose de différent. »
Oui, mais voilà, le passage à la langue de Cervantès est bien le seul changement. Pour le reste, cet album ressemble à un album de variétés comme las autres, avec les qualités et (surtout) les défauts que cela implique.

Pas un mauvais album, juste une déception
Concrètement, « Mi plan » n'est pas désagréable d'un point de vue musical. Sans verser dans la soupe commerciale qui pullule sur les ondes radio, cet album de Nelly Furtado demeure quelque peu insipide. Des textes simples voire simplistes, des mélodies entrainantes mais répétitives… C'est un peu tout cela qui laisse perplexe. « Manos al aire », première chanson et premier single de l'album, illustre parfaitement cela : agréable à écouter, ce titre laisse un drôle de goût de déjà-vu. Et comme les chansons suivantes – si ce n'est, peut-être, « Mi plan » – sont du même acabit, la déception demeure à la hauteur des espoirs suscités par ce nouvel album de Nelly Furtado.

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS