Brad Pitt et ses Inglourious Basterds en Blu-ray

Le
Brad Pitt et ses Inglourious Basterds en Blu-ray
Masculin.com - L.B., © Universal Pictures ©

Un film de Quentin Tarantino, c'est toujours un événement. Encore plus quand Brad Pitt figure au casting. C'est donc peu dire que « Ingourious Basterds » était attendu au tournant. Présenté au Festival de Cannes 2009, le film est arrivé dans les salles le 19 août dernier. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a divisé la critique. Ce qui a peut-être contribué à faire plafonner ce « Inglourious Basterds » à tout juste 2,8 millions de spectateurs en France. Un chiffre plus qu'honorable, mais qu'on aurait pu espérer plus élevé. La sortie du film en Blu-ray et DVD le 5 janvier 2010 sera donc peut-être l'occasion d'une séance de rattrapage.

« Inglourious Basterds », c'est quoi ?
Pour les ermites ou, plus généralement, pour ceux qui seraient passé à côté de « Inglourious Basterds », cet été, il peut être utile de rappeler qu'il s'agit d'un film qui se déroule dans la France occupée de 1940, pendant la Seconde Guerre mondiale. Shosanna Dreyfus (excellente Mélanie Laurent) assiste à l'exécution de sa famille tombée entre les mains du colonel nazi Hans Landa. Quelque part ailleurs en Europe, le lieutenant Aldo Raine (Brad Pitt) forme un groupe de soldats juifs américains, les « Bâtards » pour mener des actions punitives particulièrement sanglantes contre les nazis. Leurs destins vont se croiser à Paris, où Shosanna est décidée à mettre à exécution une vengeance très personnelle...

Le label Quentin Tarantino
Quentin Tarantino oblige, ce film va verser son lot d'hémoglobine. Exécutions sommaires et autres scènes violentes en tout genre viendront donc ponctuer les 2h38 de ce long-métrage qui s'achèvera « en apothéose » – on aime ou on déteste. Et pour le coup, la réalité historique en prend un sacré… coup. Il suffit de voir le sort réservé à Hitler pour s'en convaincre.

Pour tout savoir sur les coulisses du film
Cet anti-conformisme est un peu le label Tarantino. Mais pour mieux comprendre cela, il faut peut-être se plonger dans les bonus du DVD ou, plus encore, du Blu-ray, qui offre son lot de découvertes. Scènes coupées, scènes alternatives, making-of ou encore table-ronde avec Quentin Tarantino et Brad Pitt notamment permettent d'en apprendre plus sur la genèse et le tournage de ce film. Au final, « Inglourious Basterds » n'est donc pas forcément une œuvre à placer entre toutes les mains – ou devant tous les yeux – mais c'est un film de Tarantino. Et cela veut dire beaucoup de choses…

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS