Silent Hill – Shattered Memories : souvenirs, souvenirs

Le
Silent Hill – Shattered Memories : souvenirs, souvenirs
Masculin.com - L.B., © Konami ©

Sorti en 2009, le dernier volet de la franchise Silent Hill, baptisé Homecoming, avait plutôt déçu. La faute à une intrigue un peu répétitive et à des graphismes pas vraiment à la hauteur des consoles next-gen. Konami va essayer de rectifier le tir le 25 février 2010, avec Shattered Memories. Disponible sur Wii, PSP et… PS2, ce nouveau Silent Hill devrait marquer un certain renouveau.

L’ histoire traumatisante d’Harry Mason
Ce jeu devrait déjà pouvoir éviter les critiques relatives aux graphismes, les trois consoles n’étant pas forcément des bêtes de course à ce niveau-là. Silent Hill – Shattered Memories misera donc sur une jouabilité et un scénario innovants, notamment sur la Wii.
Qui dit nouveau volet dit généralement suite de l’histoire ou prequel permettant de revenir aux origines. Là, c’est une troisième voie qui a été choisie : celle des souvenirs. Le jeu met effectivement en scène Harry Mason, le héros du premier Silent Hill, quelques années après sa terrible aventure. Une aventure dont il est sorti traumatisé et qui l’amène aujourd’hui chez le psychiatre pour raconter son histoire. Ou, du moins, ce dont il se souvient.

Le changement dans la continuité
Cette approche psychologique se traduit par une entame originale : le joueur devra répondre à une série de questions qui permettront de dresser un certain profil et qui auront une incidence sur la suite des événements.
Pour le reste, ce Silent Hill s’avère relativement « classique » avec un environnement plutôt glauque et des ennemis pas très ragoûtants dont il faudra évidemment se débarrasser. Finalement, ce nouveau Silent Hill, c’est un peu l’illustration du « changement dans la continuité ». Et sur ce point, Shattered Memories est une petite réussite.

A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS